Magazine Société

Willy Ronis, un grand photographe vient de fermer ses yeux

Publié le 14 septembre 2009 par Claire Romanet

Ceux qui aiment la photo dite "humaniste" ou "sociale" connaissent aussi bien l’œuvre de Robert Doisneau que celle d'un autre Français : Willy Ronis. Ce dernier s’est éteint ce week-end, juste avant d’avoir 100 ans.
Proche de ses sujets, empathique, c’est un photographe qui s’est toujours montré simple et ouvert. Il en avait encore donné la preuve dernièrement en s’exprimant dans le cadre du Festival d’Arles qui lui rendait hommage. Il avait à cœur de couvrir les scènes de la vie quotidienne et plus précisément les mouvements sociaux, les quartiers populaires de Paris et bien sûr des couples d'amoureux. Voici quelques vignettes pour vous donner envie d'aller voir ses travaux…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine