Magazine

Chouyo répond à l’ITW parfumée

Publié le 15 septembre 2009 par Angelita

La première à répondre à cette ITW parfumée. Je la remercie vivement. Chouyo, d’Inde, a donc bien voulu répondre à toutes ces questions. J’espère que vous serez nombreux et nombreuses à continuer à faire de cette ITW un succès.

Ton premier souvenir olfactif remonte à quand ?


Vers quatre-cinq ans je pense. Ma mère venait me dire bonne nuit : elle regardait la télévision en grignotant un peu, pendant que je lisais quelques phrases ou pages (j’ai lu très tôt toute seule). Quand elle arrivait, je devais deviner au bisou de bonne nuit ce qu’elle avait grignoté et ce donc je me rappelle le mieux c’était le Zan (la réglisse non sucrée, chez Ha*ri*bo)… j’ai toujours adoré depuis le Zan, la réglisse, l’odeur poivrée et liquoreuse à la fois.

Chouyo répond à l’ITW parfumée

La réglisse, j’adore, fort et en même temps très fin. Mais il ne faut pas trop en manger, cela donne mal au ventre.

Il évoque quoi pour toi ? Quel a été ton premier parfum et quelle histoire raconte-t-il à tes yeux ?

Il évoque quelque chose de fort, d’épicé, de tenace : une présence continue et qui s’impose, relevée par une pointe dynamique et originale.

Chouyo répond à l’ITW parfumée

Les parfums épicés, tenaces sont, comme toi, ceux que je préfère mais j’aime bien aussi, de temps en temps, aller vers l’acidulé.

Es-tu fidèle à ton parfum, à un type de parfum ?

Oui et non. Je ne mets que très rarement du parfum, et le choix se fera selon mon humeur : je veux en imposer ? Ce sera « Jaïpur»  de Boucheron. Je veux quelque chose de frais ? Ce sera des eaux de toilettes aux agrumes, au thé vert. Je veux britneyiser ? Ce sera « Brit»  de Burberry. Ou dans le genre, ce que j’ai sous la main et qui correspond peu ou prou à ces parfums.

Chouyo répond à l’ITW parfumée

Un nom indien, cela ne m’étonne pas.

As-tu dû changer de parfum parce que tu ne supportais plus l’odeur parce qu’il ne convenait plus à ta peau ?

J’ai été lassée de certains parfums, parce que trop courants à une époque. Du genre « Anaïs Anaïs»  que toutes les filles portaient au collège. Ou encore « Farenheit» , même raison (c’était aussi les filles qui le portaient).

Jamais porté Anaïs Anaïs car je le trouvais trop commun, pas fait pour moi. C’est vrai que j’aime beaucoup Farenheit, pas si masculin que ça. J’en avais acheté à mon homme et peu de temps après, le flacon s’est cassé dans la salle de bain. Une odeur entêtante.

Quel est ton parfum préféré ? Qu’évoque-t-il pour toi ?

Toujours depuis que je l’ai découvert il y a une quinzaine d’années (argh !), c’est l’» Eau d’Oranges vertes»  de Hermès. Il m’entraîne dans un monde de fraîcheur, de peps, un monde acidulé et plein d’originalité. Je n’en ai jamais acheté, bizarrement, et n’en ai jamais eu comme cadeau ; et je crois que je préfère le garder comme un mythe, en humer un peu de temps en temps dans les parfumeries, mais ne pas prendre le risque de le voir se faner au quotidien.
Chouyo répond à l’ITW parfumée

Essayé l’année dernière, très contente, j’y reviendrai peut-être.

Parlons flacons. Quel flacon trouves-tu le plus beau ?

Je n’aime pas du tout les flacons alambiqués (héhéhéhé), avec des fleurs, des excroissances, des bouchons originaux etc. Je ne sais pas du tout pourquoi. De ce fait, j’adoooooooooooooooore la gamme « Brit» , « Touch for men»  ou « The beat»  de Burberry. Simple, rectangulaire, imposant et le tartan écossais en surimpression : je suis fan.

Chouyo répond à l’ITW parfumée

Du carré, à ce que je vois, comme toi sûrement.

Si tu devais me citer une fleur qui évoque un parfum, laquelle choisirais-tu ?

Euhhhh… le jasmin, cela m’évoque plein de parfums. Mais lesquels ? Euhhhh… C’est une odeur que je trouve entêtante d’ailleurs (tu me diras, en Inde il y a du jasmin partout, notamment accroché à la chevelure des femmes : c’est peut-être pour ça que je le trouve entêtant !).

Chouyo répond à l’ITW parfumée

Le jasmin, la fleur blanche par excellence.

Quelle est la publicité de parfums qui te plait le plus ?

Celle des premiers parfums de Jean-Paul Gaultier, avec le bustier et le maillot marin.
Et bien sûr « Egoïste»  de Chanel, avec laquelle j’ai découvert « L’entrée de Tybalt»  du ballet « Roméo et Juliette»  de Prokoviev, que je vénère désormais. Je ne vois plus les façades avec volets fermés de la même manière depuis…


Je te comprends, les pubs sont très souvent superbes avec l’accompagnement musical qui va avec.

Champ libre : je te laisse la parole

Merci Angélita pour ce questionnaire, ainsi que pour tes articles sur les parfums : j’en apprends des tonnes à chaque fois, et cela me pousse à aller mettre un peu plus le nez dans les parfumeries, que j’évite habituellement (j’ai noté certains noms que j’aimerais bien aller découvrir…).

Merci à toi d’avoir été si prompte à répondre et d’avoir inauguré l’ITW parfumée.

Je rappelle que si vous êtes intéressé, vous pouvez m’envoyer vos réponses par mail. Je me chargerai des photos à moins que vous ne vouliez des photos spécifiques. Pour cela, utilisez la page contact.

é

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte