Magazine

Lettre ouverte a Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Publié le 11 août 2009 par Ordresaintandredecaffa

Lettre ouverte à Sa Majesté le Roi Mohammed VI casanina |

11/07/2009 Vous aussi pouvez écrire à Sa Majesté le Roi du Maroc, à l'adresse ci-dessous. Merci de le faire pour tous les animaux souffrants dans ce si beau pays

A La Haute Considération de Sa Majesté Le Roi. Secrétariat Particulier de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Palais Royal de Rabat Méchouar - Touarga Rabat

Majesté, nous avons L’insigne Honneur de nous adresser à vous afin de vous relater, avec tristesse, la douloureuse condition animale dans votre pays. Le Maroc est pour les occidentaux un pays magnifique, riche de culture et d’intelligence. Cependant, les images qui nous parviennent du Maroc démentent cette culture et ses enseignements. En effet, nombreux sont les touristes qui sont choqués par la maltraitance qui sévit partout à cause de votre peuple qui ne se montre guère bienveillant envers des créatures qui méritent le respect des humains, puisqu’elles sont faibles et sans défense, mais qui sont aussi des Créatures de Dieu. Les chiens et les chats, compagnons fidèles de tous les jours, intelligents et sensibles, vivent un véritable enfer. Pourchassés, détestés, livrés à la rue, ils sont la plupart du temps empoisonnés à la strychnine ou tout simplement martyrisés par de nombreux adultes cruels et sans scrupules, mais aussi par des enfants non éduqués au respect de la Vie. Ces animaux meurent dans des souffrances particulièrement immorales, atroces et inhumaines. Nous savons qu’il existe quelques Associations charitables qui s’occupent de ces malheureux. Hélas, les refuges ne sont pas assez nombreux, voire même inexistants, surtout loin des villes. Pourtant, des personnes soucieuses du sort des animaux s’occupent d’eux, nuit et jour, sans relâche, afin que la prolifération canine et féline diminue, grâce à la stérilisation qui est un moyen propre et moderne pour éviter que, devenus gênants, ces animaux ne soient lâchement tués. Mais ces personnes de bonne volonté manquent de moyens financiers. Ainsi, on peut voir partout au Maroc des chiens et des chats souffrir et mourir, de mort lente, suite à de nombreuses maladies très douloureuses, notamment la gale, une maladie qui ne peut flatter votre pays soucieux de propreté et de raffinement. Il est rapporté que lorsque la fourrière emmène les chiens et les chats, ces animaux subissent, par ceux qui devraient les protéger, de nombreux sévices corporels. Entre autre, ils sont battus, ligotés et enfermés dans des cages minuscules. Ils ne peuvent pas bouger et demeurent ainsi durant des jours, sans nourriture et sans eau. Les chiens et les chats ne sont pas les seuls animaux à souffrir de mauvais traitements ou de tortures qui sont des pratiques courantes dans votre pays. Nous déplorons souvent de voir des images de chevaux négligés, maigres, déshydratés, fourbus par les lourdes tâches que leur propriétaire leur impose. Les chevaux qui ont toujours travaillé aux côtés des hommes et POUR les hommes méritent davantage la reconnaissance que les coups de fouets infligés, sans miséricorde, qui mettent leur peau à vif. Les ânes, ces paisibles et laborieux travailleurs, subissent aussi le même sort. Les animaux dans les zoos, également. Voici des êtres arrachés de leur habitat naturel pour être ensuite exposés, comme de simples objets, sans nourriture, sans soins, dans des conditions là aussi inhumaines, comme par exemple au refuge d'Aïn Sebâa qui est une pure horreur animalière, selon des touristes qui se sont indignés ouvertement devant les conditions de vie déplorables de ces animaux vivant dans des lieux insalubres, nauséabonds, sans hygiène, sans soins, sans nourriture et sans eau. Majesté, nous vous invitons très respectueusement à suivre ces deux liens :

http:// www.dailymotion.com/video/x11kxs_pitbull-maroc

http:// www.youtube.com/watch?v=h8qUfdBb4ck

Majesté, nous ne pouvons imaginer qu’en regardant ces images vous restiez insensible à cette souffrance omniprésente, à chaque instant de chaque jour, dans votre pays. Majesté, nous osons espérer que cette lettre saura éveiller votre juste compassion envers des êtres innocents qui souffrent. Majesté, nous ne doutons pas que vous saurez prendre les mesures nécessaires pour que les animaux du Maroc ne soient plus les victimes des cruautés impunies que leur font subir votre peuple. Nous vous prions de bien vouloir croire, Votre Altesse Royale, en l'assurance de nos respectueuses et honorables salutations. Nina Ceccarelli


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Par Lahcen Atmani
posté le 19 octobre à 20:18

lahcen atmani CIN QA102714 DU 02.06.2018 EX MOKHAZENI MLE FA IGFA RABAT 896/03 RECRUTE LE 15.03.2003 A CIFA AOULOUZ PAR LE COLONEL MAJOR LAHCEN BOUCHT MR IGFA RABAT REVOQUE ET RAYE DU CADRE FA LE 14.10.2007 3IEME ECHELON HOMME DE TROUPE AVEC TOTAL DE SERVICE 4 ANS 5 MOIS 29 JOURS AU SEIN DES FORCES AUXILIAIRES FILS DE BRIUGADIER RETRAITE FA MLE FA IGFA RABAT 1301/74 CIN QA4896 MOHAMED ATMANI DIABETIQUE TYPE 2 AVEC UN SALAIRE DE 1900DHS J'AI ETE UN MOKHAZENI AVEC SALAIRE DE 1927.46DHS PAR MOIS DE MHR CIFA AOULOUZ MAKHZEN HORS RANGS A GMM69MM67MM TARGA MARRAKECH A LA GARDE MUNICIPALE DE AIN SEBA HAY MOHAMMADI CASA JUMELAGE AVEC POLICE N137 MOTIF DE REVOCATION DESERTION CAUSE SALAIRE INVALIDE 1927.46 DHS EN SUS CREDIT ACRED 34000DHS COINTRAT DE 5 ANS AVEC PRESTATION DE 950 DHS PAR MOIS LE SALAIRE 1927.46DHS MA CHAMBRE QUE J'AI LOUER COUTE 600DHS CREDIT 950 DHS ALORS LE RESTE 1927-950-600=377DHS LE SALAIRE DU MOKHAZENI AUJOURD'HUI C'EST 2900DHS 2900DHS-1927DHS=+973DHS DEMANDE A SA MAJESTE LE ROI MOHAMED SIX QUE DIEU LE GLORIFIE POUR REJOINDRE LES FORCES AUXILIAIRES A POUR EVITER LE CHOMAGE JE SUIS BACCALAUREAT 2000 LETTRES MODERNES AVEC MENTION ASSEZ BIEN LYCEE ELMOKHTAR ESSOUSSI OUED ZEM 0622548889 LAHCEN ATMANI CLASSE SOCIALE INDIGENT

A propos de l’auteur


Ordresaintandredecaffa 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte