Magazine Médias

Télégramme de rentrée

Publié le 16 septembre 2009 par Davidme

Salut cher lecteur, Petit passage rapide aujourd’hui pour faire deux ou trois appréciations sur l’actualité récente. - Un livre à lire tout d’abord : “Comme un garçon” de Pierre-Louis Basse chez Stock. Cette sorte d’autobiographie débute le jour de la mort du père de Pierre Garçon, le héros du bouquin. Celui-ci décide alors de faire un bilan. De revenir sur ses amours perdus, ses idéaux de jeunesse, ses amitiés etc… Il y a tout dans ce livre, de la tendresse, de la nostalgie et des interrogations. Comme toujours avec Pierre-Louis Basse c’est très bien écrit et très juste. A lire donc !
- Un peu de politique ensuite. Je n’épiloguerais pas sur la “classe” érigée en mode de fonctionnement par le gouvernement : propos racistes d’Hortefeux, doigt d’honneur de Besson et le fameux “Casse toi pauv’ con” du président, mais on attend toujours les excuses de Brice Hortefeux…

Je m’attarde plutôt sur le PS où le livre “Arnaques Hold-Ups et Trahisons” n’en finit plus de semer la zizanie. Des fraudes lors de l’élection au premier secrétariat, il y a eu. Le problème c’est que tout le monde le savait et que personne ne l’a écrit… Triste journalisme politique… De plus, cela donne une image pitoyable du PS et des socialistes…Triste gauche…
Enfin, Ségolène Royal qui se lance dans une croisade ambigüe avec un nouveau site web ridicule. Triste Ségo. Celle qui est née par Internet grâce notamment au travail de la Netscouade, vient de se prendre les pieds dans le tapis. Bref, on attend toujours le leader capable de prendre le parti et de mettre fin à des pratiques hallucinantes, tout en remettant tout le monde au travail et surtout qui parlerait vrai. Comme le faisait Jaurès : “Le courage c’est de chercher la vérité et de la dire”… ou plus près de nous Pierre Mendès France.

- Un peu de médias enfin. Un coup de chapeau à la nouvelle formule de Libération qui en plus d’être élégante et agréable à lire défend une idée que je défends ici depuis longtemps et qu’
Edwy Plenel a défendu au Monde, puis aujourd’hui à Mediapart celle qui consiste à dire que « L’info est un combat ». C’est une évidence mais elle mérite d’être rappelée à l’heure où le « storytelling » est devenu la règle dans tous les secteurs de la politique, en passant par l’éco, le sport et même jusqu’à l’actualité des médias.
Je reviens très vite


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Davidme 125 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine