Magazine France

Sangatte, la Jungle puis la rue comme un chien errant ...

Publié le 17 septembre 2009 par Dominique Lemoine @lemoinedo

Eric Besson vient d'annoncer qu'il va fermer la Jungle, bois situé près de Calais qui est devenu un véritable refuge bidonville dans lequel les migrants venus souvent de loin et qui veulent passer le"chanel' s'entassent dans des conditions inhumaines.
Véritable honte aux Droits de l'Homme, la Jungle s'est développée après la fermeture de Sangatte décidée à grand renfort de télévision par Nicolas Sarkozy lorsqu'il était ministre de 'Intérieur.
L'idée qui a conduit à la fermeture de Sangatte était la suivante : l'existence de ce lieu où on peut manger, se laver est un appel à la migration. Fermer Sangatte, c'est dissuader les migrants ...
Analyse dénoncée par les associations locales dont certaines se sont retrouvées quasi-hors la loi ...
Faute de lieu, la nature humaine s'adapte et la migration continue car ce n'est pas une migration voulue. Ces migrants sont poussés par la guerre, la famine, la pauvreté, la recherche de plus de liberté, de sécurité et d'avenir tout simplement.
La fermeture de la Jungle, lieu de disputes entre réfugiés, pourrait se comprendre SI on proposait un lieu où ces migrants pourraient se ressourcer, trouver de la dignité ....
Mais ce n'est pas le cas. Alors, cette deuxième fermeture d'aide aux hommes en difficulté est une deuxième honte pour la France, pays des Droits de l'Homme.
Dominique Lemoine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominique Lemoine 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte