Magazine Société

Comment le CPJ pourrait-il rejouer à la Nouvelle Star ?

Publié le 17 septembre 2009 par Gillesp
J'ai déjà critiqué le manque d'enthousiasme de Bertrand Delanoé vis-à-vis du Conseil Parisien de la Jeunesse qu'il a boudé durant de longues années. Un certain nombre de problèmes sur l'attention accordée par la municipalité à la démocratie participative en général, et au CPJ en particulier, ne sont pas du fait de l'adjoint à la jeunesse. Le jeune de service, qu'il s'agisse de Clémentine Autain jusqu'à 2008, et depuis, Bruno Julliard, gère comme il peut. Mais parfois, on a beau trouvé toutes les excuses, on sait qu'il y a du foutage de gueule même chez l'élu à la Jeunesse.
Le Conseil Parisien de la Jeunesse n'est rarement associé, ni informé, aux initiatives de l'élu à la jeunesse, qui anime quelques réunions et/ou évènements festifs. Du temps de Clémentine Autain, je me souviens avoir participé à un jury à la Maison de la Radio pour désigner 3 groupes qui se produiront sur la place du Trocadéro le jour de la Fête de la Musique. Depuis l'arrivée de Bruno Julliard, c'est fini. L'enjeu n'est pas de taille, il s'agit simplement d'intégrer des jeunes dans les jurys comme Paris Jeunes Talents. Une petite faveur ? C'est en fait tout à fait formateur pour les petits nouveaux et une marque de reconnaissance.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gillesp 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine