Magazine Société

La BBC n'a rien dit contre Désirs d'Avenir !

Publié le 20 septembre 2009 par Nemo
La BBC n'a rien dit contre Désirs d'Avenir !A ceux qui auront vu la vidéo chez Nicolas ou chez Roman sur le prétendu fou rire d'un journal télévisé de la BBC suite à l'annonce du lancement du nouveau site Désirs d'Avenir, j'espère qu'ils liront les lignes suivantes.
Je ne peux m'empêcher de m'énerver lorsque je vois le buzz crée par ce détournement dans la blogosphère comme dans les réseaux sociaux. Non pas que je me sois trouvé soudainement touché par la grâce céleste m'intimant à devenir Ségoléniste mais bien parce que le succès de cette vidéo est en partie fondé sur l'authenticité que lui prêtent beaucoup, bien plus que par l'effet humoristique recherché. Heureusement que certains savent encore faire montre d'un peu de mesure.
Il m'est difficile d'accepter que le niveau d'anglais général soit si mauvais pour que si peu détectent que les sous-titres n'ont rien à voir avec la vidéo. Loin de moi l'idée de narguer du haut de ma pratique de la langue de Sa Majesté, je m'insurge simplement que ce soit ici encore l'occasion de mettre en lumière cette propension à se jeter sur une nouvelle comme des morts-de-faim au simple motif qu'elle cautionne ses préjugés.
Le déversoir à connerie humaine. Voilà à quoi cela me fait penser.
Rétablissons donc immédiatement la vérité pour ceux qui l'ignoraient:
1. L'émission n'est absolument pas anglaise et n'a pas été diffusée sur la BBC. Les plus anglophones d'entre vous l'auront remarqué à l'accent américain. Dès lors, de grâce, épargnez-nous les commentaires anglophobes !
2. Il s'agit d'une vidéo qui avait fait le tour d'Internet en mars 2007 et pour cause: le fou rire de la présentatrice, Andrea Jackson, a lieu juste après la diffusion d'un reportage sur les troupes américaines en Iraq.
3. Le fou-rire n'a bien évidemment aucun rapport avec Ségolène Royal, Désir d'Avenir ou leur site Internet. La vidéo originale se trouve ici. L'émission s'appelle The Daily Buzz.
4. Le détournement est tout de même grossier et évident. Je ne pense d'ailleurs pas que les auteurs de cette petite farce misaient à l'origine sur l'apparente crédibilité pour faire le buzz. Lorsque l'on ne comprend pas l'anglais, la moindre des choses est d'émettre une réserve intellectuelle naturelle d'une vidéo dont la source est soit inconnue, soit officieuse.
Force est de constater que cela n'a pas empêché un déferlement de naïveté confondante mêlée à de l'agressivité gratuite aussi bien à l'égard de Ségolène Royale qu'à l'égard des britanniques qui pour le coup n'avaient véritablement rien à faire dans cette histoire.
Je trouve cette vidéo beaucoup plus drôle !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nemo 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine