Magazine Humeur

Fastueux train de vie à l’Elysée du temps de Sarko 1er, «roi sans pareil»

Publié le 21 septembre 2009 par Kamizole

sarkozy-train-de-vie-elysee-bild-zeitung-sept-2009.1253426384.jpg

Je ne reviens pas bredouille d’une visite fort matutinale chez Sarkofrance… Bilan de la semaine – la 124è – Le retour de l’omniprésident, et alors ? déjà intéressant, mais est-ce bien utile de le préciser ? J’ai déniché une pépite dans les commentaires : la traduction d’un article du journal allemand Bild Zeitung, sur le train de vie de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni à l’Elysée, sous la plume d’ A.V. Schönburg… Les lecteurs allemands, autrement plus informés que nous – même au plus fort de la polé-mique sur le budget de l’Elysée – ne risquent pas de nous envier notre Chef d’Etat ! Je vous laisse juge :

« 8 avions, 61 voitures de fonction, 1000 employés.

Toute la France est touchée par les mesures de récession. Toute la France ? Une personne ne joue pas le jeu : le Président Nicolas Sarkozy (54 ans).

Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy.

- Dans les 300 mètres carrés de l’appartement de fonction des Sarkozy, les fleurs doivent être fraîches en permanence : coût 280.000 euros par an.

- Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l’accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d’urgence.

- Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d’euros) a été baptisé “Carla” du prénom de madame Sarkozy numéro 3.

- Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne etc.) : 1 million d’euros.

- Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d’Angleterre. Parmi eux, 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.

- Les cuisiniers-chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l’Elysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.

- Carla et Nicolas Sarkozy peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

Indignation ? Protestations ? Pas du tout. En France, il semble être une affaire d’honneur que le Chef de l’Etat incarne la “Gloire de la nation” . Il est le successeur du Roi Soleil Louis XIV. Et c’est exactement comme tel qu’il vit. »

Pour ce qui est de l’indignation, il me semble qu’une grande partie des Français ne sont pas du tout aussi d’accord que l’affirme le journaliste. Il suffirait - pour que le nombre des mécontents augmentât - qu’un journal français reproduise ces quelques lignes…

J’aimerais connaître l’effectif de l’Elysée tel qu’il était du temps des autres présidents. Le plus ridicule étant que Sarkozy ne vit pas à l’Elysée mais dans l’hôtel particulier de Carla Bruni.

Pour quelqu’un qui dit ne pas boire, 1 millions d’euros – 6,5 millions de francs ! – pour le budget boissons, cela dépasse l’entendement. Et si les chefs-cuisiniers – vraiment nombreux pour quelqu’un qui chipote un yaourt pour tout potage ! – ont le droit de se servir dans la cave comme bon leur semble, nul besoin d’être grand clerc pour savoir qu’il doit y avoir drôlement du «coulage»…

Je ne saurais dire si l’anecdote des chefs-cuisiniers «servis par des laquais» quand ils prennent leur repas est vraie mais si c’est le cas, cela fait plus que friser le ridicule… plutôt la «perruque» : Ancien Régime, privi-lèges et Château de Versailles - s’il m’était «compté» – le grand retour !

«Bling-bling Président» pue à plein nez le m’as-tu-vu, le parvenu. De la «m… dans un bas de soie» pour plagier Napoléon s’adressant à Talleyrand, il y a deux siècles, le 28 janvier 1809. Attendons sa Bérézina !

A-t-il besoin d’avoir 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet ? Je m’étais déjà assez indignée du coût de la machine à café équipant le dernier Airbus acquis par l’Elysée, Nicolas Sarkozy ou le sens de la démesure : une machine à café de 25000 euros équipe le déjà dispendieux A320 présidentiel …163000 francs ! Soit grosso modo le prix d’un très banal 3 pièces. A ce prix là, elle doit être au moins en or massif. Je ne sais quels autres dispendieux aménagements justifient le coût de 60 millions d’euros – quasi 400 millions de francs ! Ce n’est pas «Carla» qu’il eût fallu baptiser ce «Force One» à la française mais «Force nulle». Comme son propriétaire.

Quant au budget fleurs : 280000 euros par an - pas loin de 2 millions de francs - Carla la p…otiche de luxe, pourrait aisément les remplacer : une belle plante verte !

Français si vous aviez su ! C’était pourtant prévisible… Français, si vous saviez ! Mais la presse n’est pas vraiment libre en France à quelques exceptions près.

Le très «petit Nicolas» fait joujou et «s’la pète» grave. Seul problème : avec nos sous ! Non seulement il explose son «bilan carbone» mais qui plus est, à notre détriment, pauvres con…tribuables. Je vous fiche mon billet qu’il réussira à même à se faire rembourser sa «taxe carbone» au centuple.

Je profite de l’occase pour enfoncer un peu plus le clou dans la tête des Verts qui n’ont rien compris au film… J’ai lu, malheureusement je ne me souviens plus où et je n’ai pas le temps de me livrer à une recherche, que selon Bercy (?) tout baignerait : en effet, les premiers remboursements devraient intervenir en 2010, juste avant les élections régionales… Ils ont même le culot de ne s’en point cacher… Si ce n’est pas du clientélisme digne de la République romaine !

Aurélie Filipetti, ex-Verte, qui se serait éloignée de Ségolène Royal précisément à cause de la «taxe carbone» ne doit pas avoir beaucoup de sens politique pour ne pas flairer les pièges de Sarko.

Comment voudriez-vous que je ne sois pas perpétuellement en colère contre les agissements de Nicolas Sarkozy ? Je lisais tout à l’heure sur la semaine de Sarkozfrance qu’outre le blocage de l’hôpital Paul Brousse à Villejuif, le personnel qu’on a fait chier pendant une semaine, les consultations annulées - ce n’est pas grave, les malades, c’est bien secondaire dans un hôpital ! - etc… Le plus grave étant que c’est à l’Assistance Publique de supporter les frais - 150000 à 200000 euros, selon les sources - entre autres pour le chapiteau installé pour l’allocution présidentielle. tout ça ayant duré un peu plus d’une heure… MERDALOR ! Comme si les hôpitaux croûlaient sous le fric…

Nicolas Sarkozy a voulu éteindre la polémique. Son argument est proprement aussi débile que répugnant, jugez du peu : «J’ai beaucoup de peine pour ceux qui font des polémiques. Ils doivent être tellement malheureux dans leur vie qu’ils ne comprennent pas les enjeux».. On rangera ça au rayon des sarkonneries !

Je pense qu’en tant qu’ex-infirmière je suis assez à même de comprendre les enjeux de la recherche sur les greffes rénales. Je travaillais à l’hôpital Tenon quand la première greffe y fut réalisée, ce qui mit tout l’hosto en émoi.

S’il y a polémique, ce n’est bien évidemment pas le sujet du discours qui pose le moindre problème mais bien le coût et les conditions de ce discours. Le seul et véritable enjeu sarkoïdal étant de faire de la «gonflette média-tique» !

Enfin, je ne vois aucun de lien de causalité entre malheur et intelligence ! J’aurais plutôt tendance à penser que pour les âmes sensibles et intelligentes éprouver de la peine ou des difficultés rend plus sensibles aux malheurs des autres. Et qu’à l’inverse les égoîstes, souvent très dénués à la fois et de coeur et d’intelligence, ramènent tout à leur petite personne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (3)

Par pastelli
posté le 05 avril à 12:30
Signaler un abus

nimbus pourrait aussi bien dire que grâce aux millions de personnes au chômage, des milliers de personnes ont un emploi de conseillers ANPE! c'est aussi ridicule.

Par nimbus
posté le 08 janvier à 20:20
Signaler un abus

néanmoins si 1000 personnes ne travaillaient pas au service de sa majesté NS, il y aurait peut-être 1000 chômeurs de plus.

Par ras le bol
posté le 05 décembre à 11:31
Signaler un abus

ras le bol de payer leurs deficit pendant qu eux s augmente toujours les pauvres ki payent leurs merdes desormais ke ca plaise ou pas je vote et je vorterai communiste pour plus de justice de ce monde pourri d injustice

A propos de l’auteur


Kamizole 786 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte