Magazine Autres sports

Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique

Publié le 11 janvier 2009 par Penducharlie
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Après avoir lu un article sur la Marche Nordique, je fus tout de suite séduite par ce sport. Renseignements pris, me voilà donc, le 4 septembre 2007 à la 1ère initiation programmée du RIF.Au fil des sorties, je me familiarisai avec les techniques de la marche nordique et je fis connaissance avec les autres adhérents, notamment avec Bénédicte, Béatrice et Frédérique (plus tard, on nous appellera les mousquetaires).Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche NordiqueCe n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
. .Tout se déroulait à merveille : quatre animateurs, des sorties différentes, chaque week-end. Même le beau temps était souvent de la partie, et la plupart du temps la pluie se faisait très discrète. Que demander de plus ?
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
. Mais le départ regrettable d'un des animateurs risqua de remettre en question la poursuite de la marche nordique... La solution s'imposa ; il fallait de nouveaux animateurs !Ohé ! Les quatre mousquetaires ! Vous ne voulez pas devenir initiatrices ? Aussitôt Bénédicte, Béatrice et Frédérique furent volontaires. J'étais tentée, mais je réservais ma réponse.
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche NordiqueCe n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Être initiatrice, cela veut dire : savoir gérer un groupe d'adultes, savoir s'orienter, lire une carte.
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche NordiqueCe n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
.
Pour la marche nordique, aller reconnaître un parcours, animer une sortie pendant 2 h 30, échauffement, marche, étirements... Tout ce que je n'avais jamais appris. Pas de problème, tout s'apprend me dit Annick. Et me voilà quelques jours plus tard, sous sa direction, en randonnée d'orientation, une carte dans les mains.
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
C'est bien d'avoir une carte lorsque l'on part en randonnée, mais faut-il encore savoir la déchiffrer ! Car ce jour là, quel ne fut pas mon désarroi, quand le nez sur la carte je découvris la complexité de l'exercice. Ces lignes colorées qui partaient dans tous les sens, ces pointillés, ces courbes... C'était incompréhensible pour moi !Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Et des randonnées d'orientation, il m'en a fallu pour que je puisse enfin reconnaître mon chemin en déchiffrant une carte IGN !...
Enfin je donnai ma réponse : j'acceptai de devenir initiatrice de marche nordique et animatrice de randonnée pédestre (c'était en mai 2008).
En août, sous le parrainage d'Annick, je fis ma 1ère randonnée de parrainage. Puis en octobre tout s'accéléra : formation aux 1ers secours, 2e randonnée de parrainage (avec Jean Pradeau) puis stage de formation d'initiation à la marche nordique. Fin novembre, autorisation de la Commission Animateur pour organiser des randonnées pédestres.
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
. .
Et c'est ainsi qu'au début du mois de décembre je me suis retrouvée en train de remplir les fiches de sorties pour le prochain programme de Février/Mars 2009.Un grand merci à Annick qui m'a tout appris et qui m'a accompagnée tout au long de ce parcours avec beaucoup de patience..
.Ce n'était pas gagné de devenir Initiatrice de Marche Nordique
Caroline.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Penducharlie 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines