Magazine Rugby

Stade Toulousain : Une équipe de fonctionnaires.

Publié le 21 septembre 2009 par Lben

Chronique du lundi 21 septembre 2009.

Guy Novès nous avait vendu, en début de saison, une remise en cause profonde des joueurs et de leur approche des matchs après le double échec de la demi-finale contre Clermont en Top14 et du quart de finale contre Cardiff en HCup. Il nous avait surtout vendu une volonté exacerbée de proposer du jeu en se basant sur une intersaison où le travail physique avait été intense. On est pourtant très loin du compte au vu de la contre-performance des Toulousains au stade Vélodrome, ce week-end, et d’une 3ième défaite en 7 matchs. Tentative d’explications.

Une ligne de trois-quarts aux abonnés absents.

La ligne de trois-quarts du Stade Toulousain a été indigente pendant une grande partie de la rencontre face à Toulon, incapable d’enchaîner 2 passes ou de profiter d’une défense Varoise pas toujours irréprochable. Pire même, les trois-quarts Toulousains et les internationaux Jauzion, Heymans, Médard en tête ont paru émoussés et incapables de changer de rythme pour prendre de vitesse leurs adversaires. C’est surprenant et surtout inquiétant alors que la saison vient tout juste de commencer. Quelle peut en être la cause ? Le fait d’avoir enchaîné 3 matchs en 1 semaine, il y a 15 jours, ou bien une préparation physique mal dosée qui, à l’image de celle complètement ratée en 2004-2005, avait vu l’équipe toulousaine souffrir le martyr pendant une partie de la saison ?

Si c’est la première hypothèse qu’il faut retenir, ce n’est pas trop grave car la semaine des 3 matchs devrait être rapidement digérée et les Toulousains devraient très vite redevenir compétitifs. Par contre, si c’est la seconde, là, le problème est plus profond et il faudra attendre des semaines, voire des mois, avant que les joueurs de la ville rose ne retrouvent une dynamique et le niveau de jeu qui fait leur force. Difficile d’avoir des certitudes pour le moment. Les Toulousains avaient, par exemple, livré une copie correcte à Clermont, défaite 19 à 12 avant, justement, la fameuse semaine. En même temps, l’équipe n’avait pas, non plus, été  exceptionnelle lors de ce match…

Une dimension psychologique inquiétante.

Plus que la dimension physique, c’est l’approche psychologique des joueurs Toulousains qui m’a surpris et même inquiété au cours du match contre Toulon. Quand je vois, par exemple, Cédric Heymans devenir une machine à donner des coups de pied, lui qui peut souvent  être le meilleur relanceur du monde, je me pose des questions. Pareil quand je vois Frédérik Michalak oublier un 3 contre 1 pour donner un coup de pied à suivre. Où est passé le discours de Guy Novès de début de saison sur le fait que Toulouse ne peut exister que par le jeu et se doit d’augmenter encore sa volonté de créer ??? Où était, dans ce match contre Toulon, ce qui fait la force des Toulousains et les rend capable de traverser n’importe quelle défense ? Alors, bien sûr, dans les 5 dernières minutes, il y a eu une certaine révolte alors que la défaite approchait. Mais je ne pense pas que cela puisse satisfaire le manager Toulousain. Son objectif, c’est d’avoir la main mise sur le match dès la 1ère minute en s’appropriant le ballon et la conduite du jeu. Or, là, on en était loin avec une douzaine d’en-avant et une statistique beaucoup moins impressionnante en nombre d’intentions de jeu.

Pour un joueur international participant à la HCup et ayant des ambitions en Top14 comme la plupart des Toulousains, il est toujours compliqué de gérer physiquement et psychologiquement sa saison. Il arrive un moment où ces 3 objectifs se chevauchent et pèsent sur le joueur. Le problème, c’est que normalement cela n’est pas supposé arriver avant quelques mois, en plein coeur de la saison, et pas seulement après 7 matchs !

Encore une fois, est ce que cette lassitude est due à la succession de rencontres en très peu de temps, ce qui veut dire qu’elle ne serait que passagère, ou est-elle plus profonde, en étant la conséquence d’un mal-être général,physique et/ou psychologique, ce qui aurait pour conséquence de miner la saison des stadistes ?

La question de confiance se pose.

Que Toulouse joue de manière approximative face à Albi, dernier du championnat, c’est explicable. Par contre que Toulouse soit incapable de hausser son niveau de jeu face à Toulon, dans un Stade Vélodrome plein à la gueule, c’est surprenant et même inquiétant. Bien sur, il est, pour le moment, impossible d’avoir une réponse définitive sur l’état physique et psychologique des joueurs Toulousains alors que seulement 7 matchs ont été joués. Si le problème est d’ordre physique et provient d’une préparation d’avant saison ratée, il faudra encore quelques semaines pour en avoir la confirmation. Mais on sera fixé assez vite, notamment avec les 2 premiers matchs de HCup. Par contre, si le problème est d’ordre psychologique, cela pourrait prendre un temps beaucoup plus long avant d’être confirmé. L’effectif Toulousain est important et l’envie des nouvelles recrues, David, Picamoles, plus l’envie de joueurs frustrés par ce qu’ils n’étaient pas titulaires l’année dernière, Nyanga, Poitrenaud, Maka, Kunavore, Lamboley ou trop longtemps blessés, Clerc, Donguy pourraient masquer encore longtemps le problème de fond. Parce que, quand même, cette ligne de trois-quarts toulousains apathiques pose question. Au moment où le discours du manager se veut fort en termes de stratégie de jeu, l’équipe se montre incapable de traduire ce discours sur le terrain. Alors, quand on balaye le champ des possibles comme je viens de le faire, on ne peut exclure une question qui, à Toulouse, plus que n’importe où, est taboue. Cette question porte sur le fait de savoir si le discours de Guy Novès est encore audible auprès des joueurs et si la politique de concurrence tout azimut telle que pratiquée par le Stade Toulousain est encore capable de donner à cette équipe une longueur d’avance sur ses concurrents ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lben 48499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines