Magazine Handicap

Eradiquer le handicap et la maladie: un idéal éthique?

Publié le 21 septembre 2009 par Handiady
supersep.gif
Les discussions avec
Sérieusement, cet historique permet de faire le point sur l'évolution des mentalités face au handicap, au moins sur le papier. Le pas théorique est énorme. On déculpabilise le handi en faisant de l'environnement l'élément perturbateur, et non la personne.
Pour moi, cela illustre la victoire (théorique, hein, on verra sans doute ça dans la suite...) de l'Humain sur la loi de la jungle, où celui qui est handicapé, faible, blessé, est sacrifié, éliminé, pour ne garder que les plus forts. La victoire éthique de l'Homme est qu'il dépasse cette loi injuste du plus fort pour intégrer celui qui n'est pas "top". Parallèlement, il progresse dans la connaissance de son propre fonctionnement et élimine petit à petit la maladie. Sur le plan philosophique, on peut se demander si la disparition de la maladie et du handicap sont souhaitables... pour le concerné, oui, sûr! Mais d'un point de vue éthique?! Vaste question... Peut-être manipulerons-nous un jour nos gènes pour faire de nos descendants des êtres "parfaits", sains, beaux, doués. Mais seront-ils meilleurs? Peut-être perdront-ils leur saveur d'humains imparfaits? Et qui sait, peut-être les chercheurs du futur reprogrammeront-ils à la demande des "tares" pour rehumaniser une Humanité deshumanisée?



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Handiady 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog