Magazine Focus Emploi

LUNDI et L’AUTRE ? : RETOUR sur interview - Ce que Yann Dacquay pense d’imagiin

Publié le 21 septembre 2009 par Imagiin

Le Génie ne prêche pas les convertis, il les interroge.

LUNDI et L’AUTRE ? : RETOUR sur interview - Ce que Yann Dacquay pense d’imagiin
Et Yann Dacquay fait partie des visionnaires qui cherchent à transformer la publicité

… en repensant entièrement les stratégies de promotion des entreprises.

Annonçant le ras le bol du « tout marketing », Yann Dacquay explique dans son livre « On se retrouve après la pub » l’urgence pour les entreprises de réajuster leur techniques de communication.

- Comment gérer l’éclatement total des moyens de communication, la dispersion des audiences, les nouveaux comportements des individus ?

- Comment, dans ce contexte mouvant, continuer à émerger, créer la différence et se démarquer de ses concurrents ?

En innovant, tout simplement.

Cet ancien directeur associé de FullSix, co-président fondateur de l’agence Regenere (spécialiste des moins de 30 ans) et aujourd’hui créateur d’une toute nouvelle agence interactive, répond aux questions de notre Génie sur l’avenir de la Publicité Équitable.

Le Génie imagiin : Avez-vous entendu parler du concept de la Publicité Équitable, proposé par imagiin ?
Sauriez-vous le résumer en quelques mots ?

Yann Dacquay : Je trouve le concept d’imagiin très intéressant.

En effet, imagiin génère une valeur pour les consommateurs : la publicité devient ludique, facilement appropriable et ils peuvent voir la publicité où ils veulent, quand ils veulent et sur le sujet qui les intéresse. imagiin donne aussi aux annonceurs la possibilité d’être bien sûrs que leur message a été entendu/vu et compris.

Néanmoins, je me pose la questions de savoir dans quelle mesure la rémunération proposée en échange d’une attention de qualité n’enlève pas par la même occasion de la valeur à la qualité de l’audience… C’est un peu paradoxal.

Mais la perspective selon laquelle l’initiative imagiin est intéressante, c’est que son concept s’inscrit dans une perspective globale qui est celle de la prise de pouvoir par les consommateurs et le choix de décider si oui ou non, ils souhaitent regarder les publicités.

Le Génie : Le concept imagiin apporte une réelle rupture au sein du monde publicitaire, dans le sens où il propose pour la première fois un système de publicité équitable créant de l’intérêt aussi bien pour les consommateurs que pour les annonceurs. (Le consommateur bénéficie d’une publicité pertinente, respectueuse de son temps et valorisant son attention et l’annonceur a enfin la Certitude D’être Vu Compris et Mémorisé). Qu’en pensez-vous ?

Yann D. : À partir du moment où l’on s’insère dans un système à la performance, imagiin a un réel intérêt. Avoir la possibilité de payer pour une QCA (=minute d’Attention Qualifiée et Confirmée) dont l’attention est confirmée comme étant de qualité, signifie qu’imagiin vend la quantité et la qualité d’un nombre de visionnage à l’unité. De plus, imagiin peut aussi permettre de voir quelle est la réalité du retour sur publicités. Donc oui, j’y crois, dans le sens où je crois à tout ce qui donne la possibilité, non pas de tuer la publicité mais de la faire visionner par des gens qui ont vraiment envie de la consulter au moment où ils ont envie de le faire et en considérant que le sujet qui va être abordé va les intéresser.

Ça, ça a effectivement un intérêt. Ensuite, il faut voir ce que cela donne sur la durée, voir aussi comment on peut générer plus de liens entre l’annonceur et la personne qui a visionné cette publicité pour créer le contact, le qualifier… etc.

Le Génie : Pensez-vous que les consommateurs aient profondément évolué en ce qui concerne leur perception du système de diffusion publicitaire ? Qu’attendent-ils selon vous de la publicité aujourd’hui ?

Yann D. : Oui, les consommateurs ont évolué.

Et aujourd’hui beaucoup de consommateurs sont de vrais professionnels.

C’est pourquoi il risque d’y avoir, pour votre système, un effet d’aubaine dans le sens où certains d’entre eux sont inscrit à de multiples programme d’affiliation, de fidélité, et que cela peut entrainer une normalisation de votre offre au regard de tous les programmes mis en place aujourd’hui sur le web. Par contre, imagiin est un projet intéressant car il s’adresse particulièrement à une génération plutôt jeune, ceci apportant un intérêt particulier pour certains annonceurs.

Le Génie : Vous qui connaissez de près l’univers publicitaire, pensez-vous qu’il est assez mûr pour amorcer ce changement de stratégie (rémunérer les consommateurs en l’échange d’une attention de qualité) ? 

Yann D. : Ce qui est intéressant dans votre projet c’est qu’il pousse à la créativité, qu’il permet de construire une courbe de connaissance, d’expérience, sur la façon dont les gens perçoivent les messages, de mesurer l’attention accordé aux pubs… Cela peut tout à fait être un outil de test et d’étude publicitaire.

imagiin apporte un mix entre un retour quantitatif, mesurable de façon très précise et un retour qualitatif, qui permet de savoir à la fois qui est le consommateur inscrit mais aussi ce qu’il cherche, ce qui va lui plaire et la perception qu’il va avoir des publicités.

Merci Yann !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imagiin 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine