Magazine Humeur

Moderat, le fist fucking de l’été

Publié le 21 septembre 2009 par Jekyllethyde

moderat

Trois dandys nostalgiques et sentimentaux, soucieux d’insuffler une once de douceur dans un monde de brutes, un monde dominé par les clubs, la drogue, le sexe facile, le too much… Bref trois mecs qui semblaient tellement bien… MODERAT.

Et puis un jour on commence à se poser des questions… Merde, pourquoi suis-je le seul à trouver que quelque chose cloche ? Les gens sont-ils tout simplement trop bourrés à leur concert ? Pourquoi quand je regarde ces trois types, j’ai comme l’impression que ces mains sur le visuel, projeté derrière eux, sont là pour me dire… MEC, regarde ce n’est pas un doigt, ni deux doigts que je te met, mais bel et bien deux poings dans le cul !

Explication :

En février dernier, micro-séisme dans le monde de l’electro, Modeselektor annonce reformer le projet MODERAT, projet en stand by depuis 2002 et l’EP “Auf Kosten Der Gesundheit“. Tiens donc, étrange… Mais FRAIS ! Le son “new error” nous est  abreuvé en guise de petite carotte et l’on se dit génial !
L’énergie de Modeselektor cumulée à la Techno transcendantale de Apparat, voilà quelque chose qui va tout retourner sur son passage, voilà ce qu’on attendait depuis longtemps, voilà quelque chose de bien !

Et puis, l’album sort et les critiques fusent, trop mou, trop classique, trop incohérent, trop “Modeselektor”… Mais je ne partage pas ce point de vue et j’aime l’album que l’on playlist d’ailleurs ! La nuit, je commence à rêver d’assister à un de leurs shows me rappelant que Modeslektor en concert c’est cool (enfin des fois) et que… beeeeh, Apparat la seule fois où je devais le voir, j’ai perdu connaissance aux alentours de 2 heures du mat et me suis réveillé à 14h dans mon pieu après avoir perdu mon portable, appareil photo, quelques neurones mais apparemment pas ma virginité anale… ce qui était déjà bien !
Mais le débat n’est pas là et revenons donc à nos moutons ! Ou plutôt serait-ce nous les moutons ? Et bien oui, si comme moi vous avez acheté du Moderat, vu un concert de Moderat, ou tout simplement téléchargé leur album parce que comme moi vous avez pas un rond… et bien Bpitch vous a vendu un bien joli petit paquet bien marketé… Car vous savez quoi Moderat c’est fini !

Un projet Jeanne D’arc si l’on peut dire, éphémère et sans âme, oui madame !

Mais malheureusement, il suffisait d’ouvrir les yeux pour s’en rendre compte… Et force est de constater qu’enfilé le costume de Kraftwerk n’est pas donné à tout le monde. Ils avaient pourtant bien ficelée leur affaire, et on aurait presque pu se laissé berner par les visuels très réussis de Pfadfinderei, tentant tant bien que mal de masquer la difficile cohésion au sein du groupe.

Toujours est-il que Modeslektor revient à ce qu’ils savent faire, (ou tout du moins savaient) avec la compilation “Body Language 8″. Qui se trouve être un pâle copie de leurs “Boogybytes” de 2007 ! Une tracklist Flunch avec légumes à volonté mais une viande de merde ! Scuba, Robert Hood, Animal Collective, Moderat (tiens donc), Major Lazer, Boy 8bit, Rustie, Joker, Osborne… Mais putain c’est encore pire que le Real Madrid, faut pas déconner !
Enfin encore heureux que l’on pourra les revoir sur scène dans une grande tournée mondiale où ils pourront arrêter de faire semblant et revenir à leurs premiers amours : le champagne, les putes et la transpiration…

Le 17 Octobre à Paris pour le Berman Show


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jekyllethyde 6625 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte