Magazine

[Critique] Heavenly Sword sur PS3

Publié le 21 septembre 2009 par Nistyk

[Critique] Heavenly Sword sur PS3

Scénario :
Alors là attention, nous avons le droit à un vrai scénario, sincèrement  j’ai vu l’histoire comme j’aurais regardé un film.

Le roi Bohan est bien décidé à mettre la main sur l’épée sacrée que possède le clan de notre héroïne. Étant donné qu’il est prêt à massacrer tout son peuple pour la récupérer, Nariko se voit dans l’obligation de se servir de cette épée divine, mettant par la même occasion sa vie en jeu. Il est dit qu’a compté du jour ou elle utilise cet épée il ne lui reste plus que 5 jours à vivre.

[Critique] Heavenly Sword sur PS3

Gameplay :
Dans l’ensemble tout est facile à prendre en main, elle dispose de trois style d’attaque (vitesse, distance et puissance) chaque ennemies à son propre style et ça sera à vous de trouver quel technique adopter pour en venir à bout.

Le jeu intègre plusieurs scène de QTE (Quick Time Event) qui vous seront utile pour atteindre certains endroit mais elles seront essentiellement utilisé lors des finish contre les boss, à vous de ne pas vous louper sous peine de revoir la vie de votre adversaire se remplir.

En plus de notre héroïne “Nariko” vous devrez incarner la petite (folle) Kai qui a pour arme de prédilection une arbalète. Vous aurez la possibilité de contrôler vos tirs en maintenant votre touche enfoncée, ensuite en ce qui concerne  le guidage vous utiliserez le système sixasix de la manette. Vous pourrez diriger plusieurs éléments avec cette méthode (flèches, canon et tout un tas d’objet y compris des corps), au début ça fait un peu peur, c’est franchement pas évidement surtout si vous avez tendance à perdre votre sang froid mais une fois le coup de main pris ça aide dans pas mal de situation. Je ne vais pas vous mentir on préfère largement couper du méchant avec notre épée :D .

[Critique] Heavenly Sword sur PS3

Graphismes :
Autre bon point de ce jeu, il a beau déjà avoir deux ans il rivalise aisément avec certain jeux actuel, par endroit il y a une profondeur de champ énorme, à un moment donné vous serez face à plus de 1000 hommes et le tout sera toujours aussi fluide, le décor est vraiment somptueux! Je ne vous parle même pas des cinématiques de folies, j’adhère totalement au style et puis qui osera me dire que Nariko n’a aucun charme ?

[Critique] Heavenly Sword sur PS3

Bande Son :
Les musiques sont finement choisies pour collés à merveille avec l’ambiance, le duo graphisme et musique vous fera rêvez.  On notera la présence de la voix qui double Jim Carrey, qui pour le coup se marie bien avec son personnage.

Durée de vie :
C’est sans doute l’un des seuls défauts que rencontre ce jeu, il n’est pas bien long, comptez entre 6h et 8h pour le finir une première fois, attention tout de même car certains passage notamment le boss de fin sont plutôt délicat et vous risquez bien d’y passer un peu de temps. A savoir qu’une fois le jeu terminé en normal vous débloquerez le mode « Enfer », avis au amateur…

Conclusion :
C’est vraiment le jeu à posséder pour le peu qu’on aime se castagner, mais ici on ne fait pas ca n’importe comment, l’histoire très prenante digne d’un film vous captivera tellement que vous risquez de faire le jeu en une journée, un titre très très bon à mes yeux donc. La difficulté est assez bien dosée mis à part un boss de fin plutôt tenace mais une fois la technique assimilée vous en viendrez à bout et il ne vous restera plus qu’a contempler cette magnifique et très émouvante scène finale. Ce titre étant sorti dans les débuts de la console ne coute plus très cher aujourd’hui, si ce n’est pas déjà fait, ruez vous sur ce jeu sans hésiter

;)
.

[Critique] Heavenly Sword sur PS3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nistyk Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog