Magazine Info Locale

Augmentation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères : suite

Publié le 21 septembre 2009 par Chamault

Non seulement le maire augmente la fiscalité de manière déguisée,

Mais maintenant il ment aux Villeneuvois !!!

Augmentation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères : suite
J’ai déjà dénoncé l’augmentation de 150% de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui touche l’ensemble des familles Villeneuvoises et qui va grever leur budget annuel de 120 € en moyenne.

L’augmentation de cette taxe est uniquement du fait de la décision du Maire, car c’est lui qui a la maîtrise de son taux.

Or, Didier Gonzalès, mesurant le mécontentement qui se fait jour dans notre ville, tente  d’allumer un contre-feu en diffusant dans la précipitation un journal 4 pages couleur truffés de contre-vérité.

Sournoisement, cet élu de la République tente de faire porter la responsabilité de cette hausse de la fiscalité au Conseil général du val de Marne : c’est un énorme mensonge.

La simple lecture d’une feuille d’imposition peut le démonter.

En effet, je prends l’avis d’imposition de la taxe foncière qu’un Villeneuvois m’a confié, et chacun peut faire de même :

Communes

Département

Région

Taxe communale des ordures ménagères

Taux d’imposition 2008

25,73%

8,26%

1,27%

3,50%

Taux d’imposition 2009

25,73%

8,80%

1,27%

8 ,60%

Cotisations 2008

827€

265€

41€

112€

Cotisations 2009

848€

290€

42€

283€

Variations

+2,54% soit + 21€ +9,43%soit + 25€ +2,44%soit + 1€ +152, 68%soit + 171€

Il apparaît clairement que le coût pour ce Villeneuvois des augmentations de fiscalité est de 25€ pour le département et 171€ pour la taxe communale des ordures ménagères à laquelle il convient d’ajouter 21€ de variations des bases communales soit 196€ du seul fait de la commune.

Monsieur Gonzalès est donc pris en flagrant délit de mensonge en voulant faire porter la hausse de la fiscalité au département alors qu’il en est le seul responsable.

J’attendais d’un élu local et national un peu plus de courage pour justifier son besoin de recours à la fiscalité afin de couvrir les nombreuses dépenses, notamment en matière de communication, du budget 2009.

Mais il commet un deuxième mensonge : les recettes de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères n’iront pas au financement du tri et du recyclage des déchets : elles sont laissées à la discrétion du maire qui est libre d’en disposer dans le budget général.

C’est bien une augmentation déguisée de la fiscalité locale que le maire n’assume pas et tente de faire porter la responsabilité sur d’autres.

J’appelle les Villeneuvois à manifester leur mécontentement lors des fêtes d’automne pour exiger l’annulation pure et simple de ces décisions lors de l’élaboration du budget 2010.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chamault 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine