Magazine

La lanterne la plus haute

Publié le 21 septembre 2009 par Zappeuse

Lanterne des morts de Saint-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime)

0
Au moyen-âge, on prenait tellement bien soin des morts qu’on ne voulait pas qu’ils aient peur dans la nuit. L’explication est un peu sommaire, j’en conviens, mais c’est bien afin de guider les âmes des défunts que ces tours longilignes furent édifiées un peu partout en France, mais avec quand même une certaine prédilection pour l’actuelle région Poitou-Charentes et la Dordogne. Les ouvertures réalisées au sommet de la construction servaient en quelque sorte de phare : on y hissait une lampe allumée à la nuit tombée.
Il ne semble pas facile de connaître précisément l’origine de cette pratique, a priori disparue (des lanternes des morts furent néanmoins parait-il édifiées dans certains cimetières militaires après la Grande Guerre) : on évoque parfois une vague origine celte, mais sans autre précision.
La lanterne qui se trouve au centre du village de Saint-Pierre-d’Oléron (que dis-je, de la ville : c’est la capitale de l’île, tout de même !) a ceci de particulier qu’elle est la plus haute encore debout (un peu plus de 20 mètres). C’est bien sûr elle qui illustre cette note.

—> A cliquer :

  • la liste des lanternes des morts françaises, établie par Wikipédia.


View Larger Map


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Zappeuse 1046 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte