Magazine F1/moto

Debriefing F1, Affaire Renault, le verdict

Publié le 21 septembre 2009 par Vincnet500
Voici un debriefing F1 de MotorsTV un peu particulier puisque centré sur l'affaire Renault qui fait tant de bruit !
Lien pour accéder à la vidéo
Une petite aparté : je suis démoralisé par les médias Français qui ne parlent de Formule 1 que pour en scandale comme cela; le reste du temps ce sport est sans doute moins bien traité dans l'information que le cricket !
Mais en ce moment, radio, télévision, c'est un vrai tapage sur cette affaire ! Bravo messieurs les journalistes, c'est vrai qu'il n'y a que le scandale pour faire du tirage !
Vive le sport !
Enfin bon, je m'écarte... Renault a donc été officiellement "condamnée" aujourd'hui pour avoir demandé de provoquer volontairement un accident à son pilote Nelson Piquet à Singapour en 2008.
Cette affaire est scandaleuse et ce qui est tout aussi scandaleux, c'est la sanction (j'arrive même pas à l'appeler sanction...) qui a été infligée !
Renault a écopé de 2 ans de suspension avec sursis ! Donc en gros je résume :
Ce que vous avez fait c'est pas bien ! Faudra pas recommencer ! hein ?!
Mais de qui se moque-t-on ?!
Jean-Luc est très remonté dans le debriefing et je suis à 100% derrière lui ! Il a tout à fait raison ! Le sport doit être moral ou ne pas être !
Il prend l'exemple de l'affaire d'espionnage de Mclaren, plutôt floue, qui avait débouché sur une condamnation très sévère : suspension des points (et des revenus associés) et une énorme amende financière.
A oui, j'oubliais... A part quelques conneries pour se donner bonne conscience (et pour finir de nous prendre pour des cons), Renault n'a écopé d'aucune sanction financière ! Ah ben oui, bien sûr !
C'est comme si on nous mettait sous le nez la discussion entre la FIA et Carlos Ghosn :
- Carlos Ghosn : Si vous nous punissez, Renault quitte la F1 !
- FIA : Ok... Pas contre il faut quand même payer une sanction financière...
- Carlos Ghosn : Ah non ! Si on doit payer, on s'en va !
- FIA : Et si on étouffe complètement l'affaire, vous restez ?
Responsabilité entre Renault, Briatore et Symonds
C'est un point intéressant : beaucoup disent que seul Briatore et Symonds sont coupables.
Une rapide leçon d'économie d'entreprise : la structure d'une société privée est basée sur la chaîne de commandement.
Cette chaîne implique :
- Les exécuteurs, qui doivent suivre les demandes de leur hiérarchie et rendre des compte sur leurs actions.
- Les décideurs, qui doivent donner des orientations, prendre des décisions et assumer la responsabilité de ces décisions et des actions réalisées sur le terrain par les exécuteurs.
Je suis désolé mais Renault est tout aussi coupable que Briatore ! Déjà, rien ne nous dit que d'autres personnes n'étaient d'ailleurs pas au courant !
Non, j'vous assure M'sieur, c'est pas nous, c'est tout lui !
On se croirait dans une cour d'école !
Qui sont les supérieurs de Briatore ? C'est EUX qui sont responsables de leur employé ! C'est à EUX de cadrer les gens de leur entreprise ! Ce serait trop facile sinon !
Tu peux tricher vas-y ! Si ça marche, j'en récolte les bénéfices, si on se fait prendre c'est toi qui saute !
Enfin bon... pour en revenir à Briatore, il est exclu à vie de tous liens avec la FIA. Un pilote managé par lui n'obtiendra pas de super-licence. Là dessus, rien à dire, la sanction est proportionnée.
Pat Symonds écope de la même sanction mais seulement pour 5 ans.
Les pilotes eux n'ont aucune sanction
- Fernando Alonso dit ne pas avoir été informé de cette magouille et on peut essayer de le croire. Je pense qu'Alonso est un pilote honnête et qu'il n'aurait pas tremper là dedans. Enfin espérons le.
- Nelson Piquet a son immunité promise puisqu'il a balancé toute l'affaire !
C'est là encore du grand n'importe quoi.
Nelson se tait pendant un an (sans doute avec une compensation financière à couper le souffle) et dès qu'il se fait virer, il balance tout !
Belle moralité ! Effectivement, il mérite l'immunité !
Faute avouée à moitié pardonnée... Non pardon... Complètement pardonnée
L'argumentaire de la FIA est simple : contrairement à Mclaren qui n'avait rien dit à la FIA, Renault a reconnu les faits et la faute est donc moindre.
Hummm... Sans commentaires... Ne nous énervons pas trop... "L'homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois" ;)
Vous l'avez compris, je suis déjà bien énervé et je vais donc en rester là !
Pardon si je blesse certaines personnes; je ne force bien sûr personne à partager mon avis mais je ne peux pas rester sans rien dire; le monde de la F1 ne doit pas rester sans rien dire face à des décisions comme celles-là !
J'aimerais juste terminer sur 3 remarques assez simples
1 - Une question tout d'abord : si Nelson Piquet était resté chez Renault jusqu'à sa retraite, quand aurions-nous été informé de la triche de Renault ? ... L'argumentaire de la faute avouée ne tient donc pas la route une seconde !
2 - J'aimerais juste penser un instant aux commissaires de courses et autres employés de Singapour qui ont aidé Nelson Piquet à s'extirper de sa monoplace, ont nettoyé la piste, le tout bien sûr au péril de leur vie.
3 - Enfin, étant donné la "punition" infligée à Renault, je pense que ce soir, on va sabrer le champagne ! Je leur souhaite de s'étouffer avec.
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincnet500 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines