Magazine France

Dominique Galouzeau de Villepin serait-il un mec bien ?

Publié le 21 septembre 2009 par Gédécé @lesechogaucho

les_che_3

Procès politique,  France, 21 septembre 2009


Au risque de me faire mal voir à gauche (m’en fiche !), enfin un véritable opposant à Nicolas Sarkozy, quelqu’un qui ose lui tenir la dragée haute de belle manière!

images

Non pas l’un de ces petits besogneux de la politique qui lance des invectives mal ficelées avec des arguments fallacieux, un gagne petit, un haut-landais même Royal, non, mais un adversaire de haute volée, quelqu’un qui manie le verbe et la dialectique mieux qu’aucun de ces cancrelats de droite à l’inculture notoire comme tous ceux (et celles) qui entourent notre nullissime Président de basse cour… Jugez plutôt :

Je suis ici par la volonté d’un homme, je suis ici par l’acharnement d’un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J’en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français ».

Voilà qui a de la tenue, surtout quand on l’écoute de vive voix !

Je ne sais qui de l’un ou de l’autre a tort ou raison, et n’ai pas compris grand chose à ce procès que je laisse à l’exégèse de plus compétents que moi en la matière.

Mais je note une chose au moins, comme Bibi me l’a fait savoir dans un commentaire sur mon journal d’hier : nulle part on ne prononce le nom de celui qui a tant contribué à l’éclosion de cette affaire, à son grand détriment, lui qui a pourtant fait un travail journalistique digne de ce nom : j’ai nommé…

Denis Robert.

Je dédie ce nom et ce travail à tous ceux qui ont encore une mémoire… ici, en France, à la veille d’un procès qui pourrait bien être historique. Poil aux moustiques.

Résistance !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte