Magazine

Erre pur…

Publié le 21 septembre 2009 par Lawrence Desrosiers
Tu traînes, ici et là,
pensif, rêveur et triste.
Tu étrennes ta nouvelle vie
à penser, à rêver de tristesse.
Tu dors, dehors,
marin par-dessus bord,
espérant l’amour
qui n’existe qu’en souvenir.
Tu reçois le dédain
du regard des autres
comme profondes blessures
rouillant ton armure.
Tu portes ton courage
malgré ton bas âge
dans l’errance bohémienne
et l’affliction vagabonde.
Tu détestes l’amour
à en fourbir l’avenir
l’impossible survie
devient ton sursis.
Tu pleures, tu cries
en ton intérieur
ton cœur imbibé
voudrait tant être aimé.
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog