Magazine Société

Afghanistan : OTAN échec et mat

Publié le 22 septembre 2009 par Sergeadam
Afghanistan : OTAN échec et mat Si on en croit les articles qui paraissent depuis deux jours, la mission, que j’ai déjà qualifiée d'inutile, risque de devenir un échec sur tous les plans pour les forces colonialistes d'exportation de la « démocratie » et ce n'est pas moi qui le dis, mais bien le général McChrystal.
Dans un document confidentiel de 66 pages dont des extraits ont été publiés par le Washington post et repris par le New York Times, le général McChrystal écrit :
Afghanistan : OTAN échec et mat « Échouer à reprendre l'initiative et à mettre un terme à l'actuelle offensive des insurgés à court terme (dans les douze prochains mois) — en attendant que les capacités de sécurité afghane murissent — risque de nous amener à une situation où il ne serait plus possible de vaincre les insurgés ». Il note aussi que la mission afghane a « manquer de ressources dès le départ » et « continue d'en manquer ».
Faute de moyens supplémentaires, la coalition risque « un conflit plus long, plus de victimes, des coûts plus élevés et, au final, une érosion cruciale de soutien politique. Chacun de ces risques (...) peut entraîner un échec probable de la mission ».
Le général dénonce aussi « la faiblesse des institutions afghanes », « une corruption rampante et des abus de pouvoir de responsables divers », ainsi « que nos propres erreurs (...) qui ont donné très peu de raisons aux Afghans de soutenir leur gouvernement ». Les forces internationales, dit-il encore, « ont agi d'une manière qui nous a éloigné — physiquement et psychologiquement — des gens que nous cherchons à protéger ».
Le général américain Stanley McChrystal prévient que sans renforts, les forces internationales et américaines qu'il commande en Afghanistan vont à l'échec.
Afghanistan : OTAN échec et mat


Les talibans,ont considérablement intensifié et étendu géographiquement leur insurrection depuis deux ans. Quelque 62000 Américains se battent en Afghanistan aux côtés de 38000 soldats de pays alliés.
Ça augure mal pour le général et le président américain, car un sondage pour la chaîne CNN mettait en évidence la semaine passée que 58 % des Américains étaient opposés à la guerre, un record. Et la remarque du sénateur démocrate Russell Feingold vient mettre de l'eau froide sur ce conflit qui s'enlise, en affirmant que « Déployer plus de soldats ne signifie pas automatiquement que les Américains seront plus en sécurité », cela pourrait même se révéler « contre-productif ».
Afghanistan : OTAN échec et mat Comme je l'ai déjà souligné, on n’exporte pas la démocratie à coup de canon et le général est forcé de constater que cette mission impérialiste et colonialiste sera vouée à l'échec.
Il n'y a qu'une seule solution et elle appartient à la diplomatie. Mais, tant et aussi longtemps que les peuples et nations du monde seront dans la mire des exploiteurs de tout acabit, il n’y aura aucune solution durable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeadam 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine