Magazine

O-zone pour le guide malin maligne

Publié le 22 septembre 2009 par Carmel

ozone2   Nous en étions resté l’autre jour à la présentation du premier club de forme du Guide Malin Maligne, aujourd’hui un nouveau club !
La parole est à la défense Éric, responsable du club O-Zone.

1- O-zone, O-zone… c’est tendance, avec la protection de la planète et la vague écolo… vous l’avez fait exprès ?

Un peu oui. En fait, le nom a été trouvé par une des personnes qui a préparé le projet avec moi, mais qui n’est pas restée.
Et puis O-ZONE pour Ausone, celui de la rue éponyme, le poète latin qui vécut à Bordeaux. Pour le château Ausone, aussi, le grand cru. Et oui O-Zone, pour ce coté écolo que ça véhicule et qui m’inspire en effet.
Le club a ouvert en 2002, en plein travaux du tram au centre ville de Bordeaux. Les rues étaient éventrées, la circulation difficile, les Bordelais avaient déserté le centre. Nous avons tenté un coup de poker, appelé le propriétaire parisien qui a accepté de nous louer le local, sommes partis en auto-financement complet. Une sacrée aventure !

2- Avec tous ces juristes et apprentis magistrats que vous accueillez dans votre salle, vous n’avez pas hyper-peur qu’ils vous fassent un procès genre si une douche vient à se boucher ?

Non, même pas peur ! En revanche, j’ai toutes les difficultés du monde à faire juger une affaire en cours, si vous voulez tout savoir. Les magistrats se déssaisissent un à un du dossier. Ce sont tous mes clients !
Le profil des adhérents ? Difficile à dire. Le plus jeune a 6 mois, et vient avec ses parents au cours de bébé nageurs le dimanche matin. Le plus vieux 83 ans ! Les cours collectifs pour senior sont un vrai succés. Certaines personnes me suivent depuis 15 ans…Je les avais comme élèves quand j’étais simple prof dans des salles comme le CCPA. Ils m’ont toujours suivi.
L’essentiel de ma clientèle c’est tout de même des femmes (87%) et plutôt  jeunes. Mais toutes les tranches d’âge sont représentées. On retrouve les plus jeunes aux cours du soir alors que les gens qui viennent faire du sport à la pause déjeuner sont plutôt ceux qui travaillent ou habitent aux alentours de la salle.
 

3-Tous vos profs sont survitaminés… vous les sélectionnez dès leur plus jeune âge et ils sont ensuite nourris à la viande rouge et au red-bull jusqu’à leur majorité ? Ou bien vous avez de la chance ?

Mon équipe est une équipe de fidèles. Noémie, la petite dernière, a été formé au club, par nous.
Mickaël est un ancien de Moving, Vincent du CCPA, Géraldine, mon associée.
Un petit nouveau, un stagiaire pour le dimanche, à notre image aussi.
Les profs chez nous sont des gens simples mais de vrais coachs sportifs, presque des éducateurs.

4-Vous m’avez adressé un e-mail à 22h22 sans aucune intention malhonnête ni volonté de me séduire… Vous êtes qui en vrai, à l’intérieur ?

En vrai, quand j’étais tout petit j’ai fait beaucoup de judo. A 17 ans, j’ai commencé une carrière dans l’hôtellerie qui m’a emmené de Londres à Genève. Londres où j’ai pratiqué le Kung-Fu dans le quartier chinois pendant deux ans…
De retour en France, je suis devenu prof de fitness et j’ai mis 10 ans à créer ma boîte.
Voilà qui je suis. J’ai 44 ans, 2 enfants. Je suis célibataire. Et pour bien compléter le tableau, pour moi le sport n’est pas une religion mais quelque chose qui équilibre ma vie. Je suis avant tout un é-pi-cu-rien.

Alors maintenant, il va falloir clicker

;)
click gauche ou click droit « enregistrer sous » O-ZONE (119)

Facebook
Digg
Blogger Post

Pas d\


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carmel 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte