Magazine Décoration

Quand AIDS va trop loin…

Par Brulezn

Quand AIDS va trop loin…

Il est rare que je pousse un coup de gueule, et là il me semble justifié de vous dire à quel point je suis révolté.

Je suis tombé sur la nouvelle campagne de lutte contre le SIDA , qui, le mot est faible, va frapper très très fort.

En ces temps de psychose de la contamination (H5N1, H1N1, Sida, …), AIDS a décidé de créer la polémique sur la simple comparaison du virus à une extermination de masse.

Et les images sont fortes : l’homme dans la video n’est autre que Adolf H. Faire l’amour sans protection revient donc à faire l’amour avec l’homme qui a exterminé des millions de gens… Puis AIDS décline en affichage l’image des principaux dictateurs de notre monde contemporain pour l’associer au fléau mondial de la contamination par le virus du sida.

J’ai du mal à saisir le lien. Je ne vois dans cette campagne qu’une simple utilisation du trash dans le but de générer un buzz médiatique, du style “peu importe qu’on parle de moi en bien ou en mal, ce qui compte c’est qu’on parle de moi !”. Je reste donc dubitatif sur l’effet engendré par ce type de campagne.

Je peux comprendre en revanche l’urgence de mettre sur le devant de la scène un sujet aussi brulant, mais il y a sûrement d’autre biais pour un informer, un autre regard à apporter.

Quand AIDS va trop loin…

Je sens déjà la polémique aiguiser ses griffes, les protecteurs du tout venant affûter leurs plumes, les camps vont se diviser : pour ou contre la campagne ? Au nom de la santé, peut-on aller aussi loin ?

Certains parlent déjà de culminence du point Goldwin. Sans aller jusque là,  la boite de pub qui a réalisé le spot et la campagne, va être sur toutes les lèvres. Das Comitee, société allemande dirigée par Dirk Silz et Hanz Weishaupl, se distingue des autres par le recours simple de la terreur pour envoyer son message. Nous sommes arrivés à une époque où l’intelligence n’intervient plus dans nos décisions, l’appel du cerveau reptilien voire amygdalien se fait de plus en plus présent. Ne sommes nous donc plus capable d’actes responsables, consciemments réalisés ? Seuls le trash, la peur, l’épée de Damoclès nous font agir… J’ai un doute sérieux sur ce fait.

Je suis un fils de pub, comme beaucoup ici. La pub m’amuse mais ne me conditionne pas dans mes choix ni dans mes pensées. J’ai cette étrange impression qu’ici, avec Das Comitee, nous abordons un virage dangereux des techniques de communication. Le message est noyé dans la stupeur et l’horreur des images.

Ce billet, vous l’aurez compris, traite de la forme et surtout pas du fond. Le fléau est bel et bien présent et il est important de sensibiliser les populations sur les comportements sexuels à risque, le SIDA est toujours d’actualité, il faut nous protéger, soyons vigilants.

Je vous donne les clés, à vous d’ouvrir les serrures.

Le site : http://www.aids-is-a-mass-murderer.com/, jeter un oeil à la video, c’est trash, réalisé comme un bon film américain, à vous de juger !

Posted in Internet

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brulezn 881 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine