Magazine Info Locale

Roller-hockey : rendez-vous manqué pour les Hocklines

Publié le 22 septembre 2009 par Toulouseweb
Toulouse : 3
La Rochelle : 6
Cafouillages et frustration. Ce sont les deux termes qui s’imposent pour qualifier la rencontre qui opposa les Hocklines au RHC17 de La Rochelle. Le match commençait pourtant sous de bons auspices pour les locaux, bien qu’une évidente fébrilité alourdissait l’atmosphère. Comme si, en l’espace de deux mois d’intersaison, l’équipe pensait avoir perdu tout son savoir-faire. Elle paraissait pourtant capable de reprendre confiance en elle, en ouvrant le score puis en menant par deux buts à zéro. Las, lorsque La Rochelle inscrit son premier but, en supériorité, les Hocklines semblent baisser les bras. De fait, les toulousains ne furent dès lors qu’une vague ombre, tout au plus l’esquisse du collectif qui, l’an dernier, s’était imposé comme un leader de la Nationale 1. D’ailleurs est-il juste de parler de collectif, tant ce sont les individualités qui ont régné en maîtresses du jeu ? Un jeu que les adversaires confisqueront avec une chance insolente. La Rochelle était en effet loin d’être dominante, équipe brouillonne, peu en place et plutôt terne. Le comble étant de s’apercevoir qu’une bonne partie de cet effectif avait un mal certain à tenir sur des patins. C’est pourtant eux qui remporteront le match par six buts à trois, toujours inscrits en supériorité, et malgré les tentatives des Hocklines de recoller au score. Car tout n’est pas à jeter dans le camp toulousain. Les belles actions n’ont pas manqués, et les tirs cadrés ont été présents, mais se sont trop souvent échoués sur le gardien. « Oui, ils ont eu de la chance » tance le capitaine des Hocklines, Rémi Saes, « mais la chance fait partie du jeu et ne nous dédouane pas pour autant. » Bis repetita, comme lors de la saison passé, Toulouse prend un mauvais départ sur un match où des points importants étaient à remporter. « Nous n’avons eu que deux semaines d’entraînement avant ce match, et pour tout dire ils étaient loin d’être réussis. Sans surprise, le match s’inscrit dans cette continuité… ». De son côté, le coach Jonathan Ostré en tire la leçon : « Nous avons été sanctionnés par notre indiscipline. Si on veut remonter la pente rapidement, il va nous falloir grandir un peu. Moi le premier. » avoue-t-il. Premier verdict la semaine prochaine, où ils iront à Lyon affronter une équipe promue de la Nationale 2.

Mail
batiste.ostre@yahoo.fr
Site Web
hocklines.free.fr/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine