Magazine Journal intime

Un belge, membre de besep, court malgré sa SEP!

Par Handiady
"

21/09/2009

Des traitements efficaces facilitent la vie aux patients atteints de sclérose en plaques

 

Envoyée spéciale en Allemagne Laura Cerrada Crespo

DÜSSELDORF.

En Belgique, quelque 10.000 personnes souffrent de sclérose en plaques (SEP). Chaque année, on diagnostique 450 nouveaux cas.

Maladie auto-immune du système nerveux (cerveau et moelle épinière), sa cause est inconnue. Les symptômes les plus fréquents sont la modification de perception et de sensation dans les membres, une raideur musculaire, des problèmes d'équilibre, de mémoire, de paroles...

Pour le professeur Shibeshih Belachew, neurologue au CHU de Liège, "la sclérose en plaques est une maladie dont l'histoire est en train de changer. La SEP est une maladie qui a une image négative. Elle est toujours intimement liée à un désastre et à la chaise roulante à vie. C'était vrai avant. Les traitements sont de plus en plus efficaces."

Parmi ces traitements, Avonex et Tysabri de Biogen Idec. "Avonex est notre leading product", explique Gerrit Tent, managing director de Biogen Idec Benelux. "Ce produit, le plus prescrit dans le monde avec plus de 130.000 patients en cours de traitement dont 2.000 Belges, est chez nous depuis 1997", continue Ronald van der Rol, country manager pour la Belgique. Tysabri, lui, est un traitement anticorps, approuvé "pour le traitement de la sclérose en plaques de type rémittent-récurrent". Ce traitement "ne stabilise pas uniquement, il peut améliorer l'état des patients", reprennent les deux responsables belges. Selon une étude, plus d'un patient sur trois s'est vu libéré des symptômes de la maladie après deux ans.

Mais si un tiers des patients améliorent leur état neurologique, il n'y a pas encore de traitement qui guérisse. Même si certains traitements en cours d'étude précliniques peuvent donner espoir... (source: L. C. C. )


 

Frédéric Meuris a couru 1530 mètres aux 24 heures de Liège, doté de ses béquilles

 

Liège.  A l’âge où bon nombre de personnes pensent à fonder une famille, la colère s’est abattue sur Frédéric Meuris, alors âgé de 32 ans. "J’avais pas mal de troubles sensitifs, je suis allé chez le médecin, on a fait des tests: ponctions lombaires, IRM..."

Et le verdict est tombé: Frédéric était atteint de sclérose en plaques. "Quand j’ai appris que j’avais la sclérose en plaques, j’étais en colère; je me suis demandé pourquoi moi? Je me demandais comment combiner ça avec la vie de famille et ma vie professionnelle..."

Après l’annonce, le traitement. "J’ai d’abord commencé avec Interferon A, Avonex. J’ai suivi ce traitement pendant trois ans, à raison d’une piqûre intramusculaire par semaine. Mais j’avais des effets secondaires. J’étais dans un état grippal le lendemain... Après trois ans, j’ai changé de traitement. J’ai eu des résultats un peu meilleurs mais toujours accompagnés d’un manque de tonus et de fatigue..."

Toujours insatisfait du traitement, avec son médecin, ils décident de changer de traitement. "Il y a 18 mois, je suis passé au Tysabri. Ca donne de bons résultats sur la qualité de marche, notamment. Les effets secondaires sont inexistants. J’ai une meilleure qualité de vie..."

"Le médicament seul, sauf dans le cas d’une molécule révolutionnaire ne suffira pas. il est important que je pratique 2 heures de revalidation par jour. Le meilleur traitement est le médicament combiné avec une pratique sportive, la volonté de ne pas se laisser abattre et la revalidation. Cela augmente l’estime de soi et favorise les progrès..."

Il ne fait pas que dire les choses, il les applique. Il fait partie de Besep (be your sporting health partner - www.besep.org). Dernièrement, il a couru, béquilles en main, durant les 24 heures de Liège. "J’avais déjà participé à des programmes similaires, j’avais couru une première fois la distance d’un kilomètre puis de 750 mètres. Mais à Liège, c’était la première fois que je courais 1.580 mètres! C’est une victoire sur la maladie, pour moi et pour les patients qui croient qu’ils ne peuvent pas y arriver". (source: L.C.C.)"


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Handiady 268 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog