Magazine

Urbainculteurs

Publié le 22 septembre 2009 par Nicole Guichard

shapeimage_3Les Urbainculteurs sont un organisme à but non lucratif voué à la promotion de l’agriculture urbaine. Notre mission : offrir des solutions concrètes pour cultiver en ville, à petite, moyenne ou grande échelle. Les espaces ne manquent pas... Balcons, terrasses, toits plats, rambardes, cours : autant de jardins potentiels pour faire pousser des légumes, des fruits, des fines herbes ou encore plantes médicinales.


Pourquoi cultiver en ville ?


Parce que c’est là que vivent maintenant 80 % des québécois ! Et que nos aliments parcourent en moyenne 2500 km avant d’arriver dans notre assiette... Dans un contexte de développement durable, il est donc de plus en plus logique de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation. Produire des aliments en ville, c’est réduire considérablement le transport et donc les émissions de gaz à effet de serre ainsi que l’engorgement et l’usure du réseau routier.


 Les urbainculteurs à retrouver sur le site ou le blog



HPIM1369
Les Urbainculteurs se disent les cousins des agriculteurs : Ils parlent de souveraineté alimentaire et se disent les cousins des agriculteurs. Il s’agit des Urbainculteurs, un organisme à but non lucratif voué à la promotion de l’agriculture urbaine. Pour démonter leur sérieux, ils ont installé 500 bacs Biotop, une invention québécoise, sur les toits de Lauberivière (photo)une maison pour sans-abri et démunis de Québec. Ils y cultivent un millier de plants divers et malgré la pluie abondante de l’été, la récolte est abondante et savoureuse, plus de deux tonnes de fines herbes et de légumes frais. Pierre-Yvon Bégin- laterre.ca - 03/09/09-Lire la suite... 

shapeimage_3
Les Urbainculteurs sont un organisme à but non lucratif voué à la promotion de l’agriculture urbaine. Notre mission : offrir des solutions concrètes pour cultiver en ville, à petite, moyenne ou grande échelle. Les espaces ne manquent pas... Balcons, terrasses, toits plats, rambardes, cours : autant de jardins potentiels pour faire pousser des légumes, des fruits, des fines herbes ou encore plantes médicinales.


Pourquoi cultiver en ville ?


Parce que c’est là que vivent maintenant 80 % des québécois ! Et que nos aliments parcourent en moyenne 2500 km avant d’arriver dans notre assiette... Dans un contexte de développement durable, il est donc de plus en plus logique de rapprocher les lieux de production des lieux de consommation. Produire des aliments en ville, c’est réduire considérablement le transport et donc les émissions de gaz à effet de serre ainsi que l’engorgement et l’usure du réseau routier.


 Les urbainculteurs à retrouver sur le site ou le blog



HPIM1369
Les Urbainculteurs se disent les cousins des agriculteurs : Ils parlent de souveraineté alimentaire et se disent les cousins des agriculteurs. Il s’agit des Urbainculteurs, un organisme à but non lucratif voué à la promotion de l’agriculture urbaine. Pour démonter leur sérieux, ils ont installé 500 bacs Biotop, une invention québécoise, sur les toits de Lauberivière (photo)une maison pour sans-abri et démunis de Québec. Ils y cultivent un millier de plants divers et malgré la pluie abondante de l’été, la récolte est abondante et savoureuse, plus de deux tonnes de fines herbes et de légumes frais. Pierre-Yvon Bégin- laterre.ca - 03/09/09-Lire la suite... 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte