Magazine High tech

GoldenEye 007 verra-t-il seulement le jour ?

Publié le 22 septembre 2009 par Livegen
GoldenEye 007 sur la Console Virtuelle. Plus de deux ans que tout le monde en parle, mais quand verra-t-on enfin son icône sur la Chaîne Boutique ? La réponse va vous faire peur : probablement jamais. Si nous, nous y croyons encore, il semblerait que Rare commence son deuil.
Après la sortie des Donkey Kong Contry sur Console Virtuelle et plus récemment des Banjo & Kazooie & Tooie ainsi que l'adaptation de Perfect Dark pour le Xbox Live, il devenait de plus en plus certain de voir un autre chef-d’œuvre made in Rare pointer le bout de son nez sur l'un des deux supports. Seulement voilà, nous attendons toujours désespérément que les trois principaux concernés, à savoir Nintendo, Microsoft et Activision, trouvent un terrain d'entente.
En tout cas, on a plus vraiment l’air d’y croire chez Rare si l’on s’en réfère à la réponse du studio suite à la question d’un lecteur sur le sujet :
«That was some time ago, my friend. Fate was against us that day. Destiny conspired to raise the hurdles even as we attempted to clear them, resulting in unpleasant groinal injury. I suspect we’re long past the stage where an agreement was on the cards, but you never know. Stranger things have happened… somewhere… probably. »
En bon français, il est dit que Rare avait tout fait pour permettre la sortie du jeu, mais que le destin serait décidément contre eux. Et si le sujet ne semble plus d’actualité, nous ne sommes pas à l’abri d’un miracle. La chose est joliment tournée, mais il est évident que l'on ne sait pas tout de l'affaire. 
Nintendo avait affirmé en 2006 sa volonté de sortir le titre culte sur son support, sauf que Microsoft possède Rare et c’est Activision qui dispose maintenant de la licence James Bond (et donc les droits sur GoldenEye ?). Selon une personne d’Activision, ce serait Big N qui bloquerait le processus, ce qui serait d’ailleurs tout à fait plausible. Si l’on sait que financièrement on peut toujours s’arranger (surtout connaissant nos larrons), on voit bien Nintendo refuser de sortir conjointement un titre exclusif de la N64 à la fois sur sa console et un support concurrent.  Le dilemme risque donc de durer encore longtemps, heureusement que nous avons appris à être patient (l'espoir fait vivre). Prenez bien soin de vos cartouches, il n’est pas dit que James Bond retrouve un jour sa gloire passée.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte