Magazine Environnement

Campagne citoyenne internationale « Don't nuke the climate ! » (Ni nucléaire, ni effet de serre)

Publié le 22 septembre 2009 par Ressol

- Il est urgent de réduire considérablement les émissions mondiales de gaz à effet de serre.
- Cher et contreproductif, le nucléaire entrave la lutte contre le changement climatique.

Le changement climatique et ses conséquences sont aujourd’hui incontestables. En décembre 2009, au sommet de Copenhague, les dirigeants du monde entier devront parvenir à un nouvel accord sur le climat. Il est urgent de fixer des objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre et d’y consacrer les moyens nécessaires : notre avenir en dépend !

L’actuel Protocole de Kyoto et ses principaux dispositifs excluent à juste titre le nucléaire des solutions de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le nucléaire est en effet totalement inapproprié pour réduire ces émissions : sa contribution ne peut être que très faible, trop tardive et très inférieure à celle des économies d’énergie et des énergies renouvelables. Or le nucléaire est très coûteux et prive de financement les vraies solutions. Y recourir, c’est donc condamner à l’échec la lutte contre le changement climatique.

A Copenhague, le nucléaire sera au cœur des tractations. De concert avec certains États, l’industrie nucléaire fait pression pour que cette technologie dangereuse et polluante soit considérée comme "propre" et incluse dans le prochain accord sur le climat ! Certains pays industrialisés pourraient ainsi se dispenser de réduire une partie de leurs émissions sur leur territoire, sans remettre en question leurs modes de production et de consommation, tout en exportant une technologie chère, inefficace et risquée.

Les 262 organisations associées à la campagne "Don’t nuke the climate !" exigent que le nucléaire soit exclu des dispositifs de régulation des émissions de gaz à effet de serre et appellent à la mise en œuvre des vraies solutions : efficacité énergétique, économies d’énergie, développement des énergies renouvelables, lutte contre la déforestation, transition vers une agriculture durable, relocalisation des activités économiques, etc.

Lors de la journée internationale "Don’t nuke the climate !", le samedi 12 décembre, des centaines d’actions auront lieu en France et à travers le monde pour appuyer ces exigences.

Parmi les organisations françaises partenaires :

Le Réseau Action Climat, France Nature Environnement, Greenpeace, Les Amis de la Terre, ATTAC, La Confédération paysanne, Agir pour l’Environnement, Cap 21, Solidaires, SUD-Etudiant, Fac Verte, Nature et Progrès, Biocoop, Enercoop, Action Consommation, Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets (CNIID), Association pour le Contrat Mondial de l’Eau (ACME), Fondation pour une Terre humaine, …

Voir la liste complète des partenaires en France et dans le monde : http://www.dont-nuke-the-climate.org/spip.php ?rubrique3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ressol 82 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte