Magazine Environnement

Les Yes Men refont le monde...

Publié le 22 septembre 2009 par Greg Catel

En novembre 2008, les Yes Men avaient distribué dans les rues des grosses villes américaines un faux “New York Times” pour dénoncer la guerre en Irak. Voilà que ces redoutables activistes récidivent, avec cette fois, un pastiche du “New York Post” bourré de vraies infos sur le réchauffement climatique.

YesMen


Ce matin, à l’occasion de la tenue du sommet international organisé par les Nations Unies sur le réchauffement climatique, les activistes des Yes Men aidés de 2 000 volontaires ont distribué une fausse édition du New York Post dans les rues de la Grosse Pomme avec, en une, accompagné d’un cliché de la ville frappée par la foudre, un titre fracassant : « We’re screwed ! » (« On est baisés ! ») ...

32 pages d’un faux journal qui révèle pourtant de vraies informations, comme par exemple – d’où le titre – les conclusions d’un rapport d’experts sur l’impact du réchauffement climatique pour les habitants de New York, que la mairie a passé sous silence. Un rapport qui pointe évidemment la vulnérabilité de New York face à d'éventuelles catastrophes naturelles.
« Le réchauffement climatique est la plus grande menace à laquelle notre civilisation est aujourd’hui confrontée, cela devrait faire la une de tous les journaux jusqu’à ce que le problème soit résolu », justifie Andy Bilchbaum, l’un des leaders du groupe des Yes Men dans un communiqué sur leur site, qui certifie par ailleurs la véracité de toutes les informations publiées dans le numéro.
Le site des Yes Men
Souce Télérama 
Thanks SO, l'oeil du web de ce modeste blog...

GC.
@TheGreenPostBox.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greg Catel 282 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte