Magazine

Parlez-vous le Brassens ?

Publié le 22 septembre 2009 par Cetaitdemainorg
Je parcours le truculent ouvrage de Jean-Louis Garitte, Parlez-vous le Brassens ? et je rigole. Voilà bien un homme avec qui j'aurais volontiers vidé une ou deux chopines. Quand l'auteur du Gorille est mort en octobre 1981, j'ai pleuré. La fin du livre comporte de nombreuses citations de l'ami de Villon et Richepin. Je vous en offre quelques-unes, que je fais totalement miennes oeuf polonais. " On ne connaît même pas ses voisins, alors à quoi bon se rendre chez les Zoulous." " La plupart des gens ne comprennent rien." " Les cons n'ont pas d'espoir. D'ailleurs ils n'en ont pas besoin. Du fait qu'ils sont cons, tout leur paraît simple." " Les connards qui parlent du paradis de l'enfance m'ont toujours fait marrer, parce qu'il n'y a rien de plus pénible que l'enfance, pour certains." "Je n'ai pas besoin d'être aimé par tout le monde." "Je ne veux pas démissionner devant la pensée d'un groupe." "Il n'y a pas de vérité, il faut choisir entre plusieurs erreurs, et c'est là que réside la gratuité de la liberté." "Même si on se trompe, il vaut mieux avoir tort tout seul que raison avec tous les autres." BANDE A PART SACREBLEU C'EST MA REGLE ET J'Y TIENS ! Le livre de Jean-Louis Garitte est paru aux éditions Le Bord de l'Eau.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cetaitdemainorg 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog