Magazine High tech

IL-2 STURMOVIK : Birds of Prey - Test Xbox 360!!!

Publié le 22 septembre 2009 par Lacoc
il-2-sturmovik7.jpg

il-2-sturmovik9.jpgIL-2 Sturmovik n’est pas inconnu des joueurs de simulations aériennes sur PC. IL-2 Sturmovik : Birds of Prey débarque sur Xbox 360 avec toujours cette ambiance de seconde guerre mondial ou l’on peut piloter le mythique Sturmovik. La simulation de vol n’est pas la spécialité des consoles de jeu. Voyons ce que donne ce IL-2 sur la 360 de Microsoft...

Nous voici donc dans une simulation de vol qui propose bon nombre de dogfights endiablés. En plus du Sturmovik on aura l’occasion dans le jeu de prendre les commandes d’avions tous aussi historiques comme les Hurricane MK II ou les Mustang P-51. Les fans d’aviation et de seconde guerre mondiale seront aux anges dans IL-2. Pour profiter de tout cela le soft nous propose pas moins de 6 campagnes contenant chacune une grosse quantité de missions. Le but est toujours le même, repousser l’ennemi Nazi dans différents environnements de l’Europe.

Même si le jeu offre différentes difficultés et différentes aides de jeu, l'aventure commence par un tutoriel pour prendre en main le coucou et l’interface du jeu. Pas inutile du tout quand on n’a jamais joué à ce genre de jeux. On débute ensuite l’aventure dans les cieux britanniques pour aider la Royal Air Force. On se retrouve donc vite dans une nuée d’avions alliés mais aussi très vite proche d’escadrons  allemands! Chaque mission propose différentes actions à effectuer : attaquer des bombardiers, détruire des positions au sol, escorter des avions de transports, etc. On nous explique au début de la mission le but à atteindre et au micro pendant le vol on nous guide dans les phases à effectuer.

il-2-sturmovik5.jpg
il-2-sturmovik3.jpg
il-2-sturmovik2.jpg
il-2-sturmovik6.jpg

On est donc vite dans le bain et avec l’excellente réalisation, l’immersion est immédiate. Que ce soit en vue interne ou externe, les avions sont très bien modélisé et surtout, les environnement sont très réalistes. Comme dans Hawx, les cartes ont été modélisées à partir de données satellites! L’effet est immédiat et on a vite envie de faire du rase-motte pour apprécier la modélisation des villages, des arbres, des falaises, etc... Un pur bonheur. Et en plus, on garde une sensation de vitesse dans les airs. Un truc de fou!

Sur console on pourrait s’attendre à un jeu purement arcade. Que neni. Les développeur proposent différentes manières de jouer. On peut à loisir paramétrer notre pilotage et accéder au mode Arcade qui propose une vue externe, un avion plus stable, toutes les assistances de visée, etc.. ou bien on peut se la jouer Réaliste : dans ce cas, les décrochages sont plus fréquents mais le plus ardu est bien sur le mode Simulation qui élimine toutes assistances et indications et vous êtes obligés de jouer en vue cockpit. Ce dernier mode est très réaliste, on regarde sur les côtés, on cherche l’adversaire, on fait des loopings pour le surprendre, on se repère aux paysages, on contrôle le tableau de bord, l’assiette, etc.. mais... c’est dur! Le soucis surtout est qu’au pad, c’est pas l’idéal et les mordu de simulation regretteront de ne pas avoir un manche à balai pour le coup.
Un bon petit plus pour IL-2, le mode online. Il permet de jouer jusqu’à 16 pour des dogfights de folie. Différents modes solitaires ou en équipe sont proposés. Il existe aussi des défis qui demandent à atterir sans encombres ou bien de bombarder des positions précises au sol.

Si les “pro” de la simulation de vol réclameront leur manche à balai pour jouer sur Xbox 360, les autres auront accès à une très bonne simulation de vol sur console qui s’adapte à tous les joueurs avec toujours un réalisme exceptionnel. IL-2 est beau, rapide, immersif. De plus, l’espérance de vie est gigantesque à condition de ne pas se lasser du principe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog