Magazine

Revue de presse : Grazia

Publié le 22 septembre 2009 par Loaparis
Revue de presse : GraziaDepuis trois semaines, j'achète Grazia, nouveau magazine de fille pas cher et avec plein de pages. Moins gamine que Glamour, un peu plus people que Cosmo, mais très mode. Mode pas abordable pour le commun des mortels s'entend.
C'est d'ailleurs pour ça que je me suis décidée à l'acheter. Parce que en plus de prédire du people haut de gamme (le numéro deux dressait un portrait de Ted Kennedy, le dernier celui de de Villepin), les pages mode, mode et remode allait : 1/ faire de moi une virtual modeuse (parce qu'il faut bien le dire que JAMAIS je n'aurais les moyens de me payer ce qui est présenté dans les pages) et 2/ calmerait mon envi de Gossip Girl... Même pas honte de l'avouer !
Oui, mais voila... En lisant le numéro de cette semaine dans le métro ce matin me conduisant Où-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom, je me suis dit qu'il fallait que cela cesse...
Parce que continuer à voir du léopard à toutes les pages, de toutes les couleurs (oui madame, cette année nos amis à fourrures sont passés par la case teinture) et appliqué à toutes les formes, non.
Parce que vouer un culte au grand retour des épaulettes, non.
Parce que sur la même double page vous dire que "Youhou le Grunge est de retour" (ça veut dire au revoir les 80's ????) et dire que le must c'est la bottine à talon de 10 centimètres OUVERTE sur les orteils, non.
Parce que l'article sur le maaaaalheur des futurs tradeuses qui OOOOOOOOOOOOH non je suis en staaaaaaaaaaage pour 3 mois et pas tout de suite en CDI à 15 000€/mois! Non. Et pourtant, elles, je suis sure qu'elles sont capable de calculer 30%.
Et surtout parce qu'il est temps que les magazines de mode se contentent de la mode, et évitent le culturel. Certes, la haute couture est un art, en témoigne la spécialisation en histoire de la mode et du costume à l'Ecole du Louvre, mais il y a Haute Couture et Magazine de Mode! Alors quand on vous dit que les jeunes d'aujourd'hui sont la génération des groupes de rock en "The" (je ne sais pas si vous connaissez les tout nouveaux groupes que sont THE Rolling Stones, THE Beatles, THE Who, THE Doors, THE Beach Boys... Je m'arrête là ?), on se demande si le journaliste sait de quoi il parle...
Par contre, mention spéciale à l'auteur de l'article sur le Rockabilly qui a su citer Gene Vincent et les Stray Cats (THE Stray Cats d'ailleurs...). Bon, par contre, je ne suis pas certaine que les lecteurs de Grazia connaissent l'existence de ces rockeurs...
Bon... Malgré tout ça... Je vais continuer à l'acheter hein... Parce que bon, j'ai besoin d'une bonne dose de choses futiles de temps en temps. Et puis c'est tellement bon de critiquer les nouveautés à la mode totalement affreuses et non-portables, de relever les erreurs dans les articles ou de se moquer des people haut de gamme...!
... Et puis merde, je suis une fille. Et ça, ça devrait suffire comme excuse.
Lo, qui est tout de même abonnée aux news du site internet

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Loaparis 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte