Magazine Rencontre

Mon petit doigt me dit que…

Publié le 22 septembre 2009 par Dateurenserie

Je vous avais parlé d’une histoire qui m’est arrivée la semaine dernière. Je vous raconte!

Je suis sur la 20 au beau milieu des champs en route vers un contact tout frais connu sur Monclasseur. À peine majeure mais elle semble plus vieille que son âge. J’essaie de me convaincre avec ça que c’est socialement acceptable. Je suis en retard, c’est bien mon genre. Elle aussi visiblement. Je suis devant la maison qui porte l’adresse qu’elle m’a texté depuis une bonne quinzaine de minutes. Une fille restera toujours une fille.

Lorsqu’elle est sortie j’ai vite constaté qu’elle était très grande. Elle est brune, souriante et des seins, ma foi, très bien proportionnés pour sa grandeur. Comprendre: gros.

Comme il s’agissait d’une rencontre de dernière minute nous ne savions pas trop où aller ni quoi faire. J’ai opté pour le Mont Royal en grand romantique que je suis. La Roumaine m’y avait déjà emmené et j’avais trouvé ça bien joli malgré le brouillard. Ce soir là, le Mont Royal n’avait rien d’un endroit romantique. Ça ressemblait plus au Club LaBoom. Les voitures pimpées crachaient de la musique de club si forte que mes tympans ont explosés. Les gens buvaient allègrement de la bière et dansaient.

Sous les rythmes de la musique, nous nous sommes embrassés. Et c’est ici que ça se complique. Elle était si intense que si elle avait pu entrer dans mes jeans elle l’aurait fait. Et elle a prononcé les mots à ne JAMAIS prononcer lors d’une première rencontre.

- Je t’aime
- Pardon?
- Ben je t’aime capote pas, c’est un je t’aime de même!
- Ah…

La soirée s’est poursuivie et l’envie de dormir ensemble m’est passée par la tête. Malgré la peur créée par son « je t’aime » hâtif, j’avais le goût d’un peu plus. Direction le motel où j’avais emmené R. 3 semaines plus tôt. Saviez-vous que le pont Champlain est congestionné même à 2 heures du matin? Moi oui, je le sais.

Arrivés au motel, nous nous sommes vite retrouvés nus comme des vers. Au moment où mon index allait donner le coup de grâce, j’ai senti une petite résistance à l’intérieur…

- Es-tu vierge?…
- Non!… ben oui… mais tsé… presque… pas tout à fait…

Et misère…

D.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :