Magazine

La mosquée a la clé Deschamps

Publié le 22 septembre 2009 par Bordeaux7

La mosquée a la clé DeschampsLoin d’être enterré, le projet de construction d’une grande mosquée à Bordeaux est toujours d’actualité. L’édifice s’implantera sur le secteur Deschamps sur un terrain acheté par la ville

«Le projet de mosquée n’est pas remis en question. Je l’ai dit et redit en réunions de quartier de manière ferme et les bastidiens ont désormais intégré qu’il y avait une décision politique et que la mosquée se ferait», souligne Muriel Parcelier, maire-adjoint du quartier de la Bastide. Certains auraient pourtant pu penser qu’avec l’intégration d’une partie du territoire de la Bastide dans le périmètre de la future opération d’intérêt national (OIN) Euratlantique, pourtant centrée autour de la gare, rive gauche, le projet aurait pu tomber à l’eau. Mais il n’en est rien. «Certes, nous sommes en train de rebattre les cartes sur le secteur Deschamps mais cela ne remet pas en cause le projet de mosquée». Ainsi, conformément à ses engagements de 2005, la mairie de Bordeaux a réservé à l’association des musulmans de la Gironde (AMG) un terrain d’environ 8500 m2 sur le secteur Deschamps. «Sur ce secteur de 50 hectares, certains terrains appartiennent à la Cub et d’autres à des privés. De notre côté, nous venons d’acheter 5 hectares à Réseau Ferré de France de manière à pouvoir aménager progressivement cet espace en une vaste plaine verte avec des équipements sportifs tournés vers la Garonne», souligne Muriel Parcelier. «Et comme promis, nous réservons une emprise sur ces 5 hectares pour la mosquée». Reste encore à régler son emplacement définitif sur la zone. «C’est aujourd’hui ce qui inquiète. Au départ, dans le projet de l’architecte Bruno Fortier, la mosquée se située en fond de terrain à proximité du lycée Trégey et des habitations». Mais aujourd’hui, l’édifice pourrait être déplacé plus près des quais. «Quoiqu’il en soit, c’est un équipement d’agglomération et non pas de quartier, il doit donc être situé près des grands axes de circulation pour être accessible». La mairie et l’AMG signeront alors un bail emphytéotique permettant à l’association de disposer gratuitement du terrain pendant 99 ans. Ensuite, il faudra encore que l’AMG réunisse les fonds nécessaires à la construction. Le coût du projet est estimé à environ 18 millions d’euros. De son côté, l’Imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, compte solliciter les collectivités locales. «Sur la partie culte du projet, aucune subvention ne pourra être versée par les collectivités locales. En revanche, pour le volet culturel (centre culturel avec amphithéâtre, bibliothèque, classes de cours d’arabe...), ouverte sur l’extérieur et transparente, l’association pourra solliciter l’aide financière des collectivités, souligne l’élue bordelaise.  Enfin, en matière architecturale, le projet de mosquée devra respecter le plan local d’urbanisme et s’intégrer au patrimoine environnant, ce qui exclut par définition, la réalisation d’un minaret.
Stella Dubourg

éé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog