Magazine Médias

H1... N1... Touché ... Grippé !

Publié le 08 septembre 2009 par Nikki59
H1... N1... Touché ... Grippé ! Illustration : Sti, 2009.
http://www.ilovesti.com/
Un vent de panique souffle actuellement dans nos oreilles. On ne parle que d’elle : la grippe A et ses ravages. A moins de revenir d’hibernation ou de longs mois passés en immersion totale avec les manchots du pôle sud, tout le monde sait que le virus de la grippe H1N1 (c’est son nom de code) a commencé à attaquer les êtres humains que nous sommes, partout, surtout au sein des écoles, que l’on ferme par précaution.
Il faut dire que chat échaudé craint l’eau froide. On se souvient du manque de communication de la part du gouvernement pendant l’épisode du sang contaminé ou plus récemment, en 2003, pendant la canicule. A contrario, la communication, non que dis-je, le matraquage actuel est à la limite de l’infantilisation. Mais comme je me dois d’être prudente moi-aussi, je vous fais un copié-collé des recommandations essentielles :

-> éviter tout contact avec une personne malade ;
-> se laver régulièrement les mains avec du savon ou avec une solution hydro alcoolique (en vente en pharmacies et grandes surfaces) ;
-> se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier (que vous devez jeter dans une poubelle) lorsque vous toussez ou éternuez.

Source : http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/monquotidienenpandemie/?lang=fr
Pour celles et ceux qui ont besoin d’une démonstration de lavage de mains, Le Point a publié une vidéo : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-08-26/grippe-a-se-laver-les-mains/920/0/371437
On nous demande aussi d’éviter tout contact physique, du serrage de paluche au baiser entre collègue, sur la joue bien sûr.
J’entendais même hier à la radio une autre préconisation : ne plus porter de cravate, vecteur de microbes.

A qui profite la grippe ?


En tout cas, dans cette affaire, les laboratoires pharmaceutiques se lavent les mains (avec du gel hydro alcoolique ?) puisque leur chiffre d’affaires grimpe plus vite que la propagation du virus. D’ailleurs la plupart des marques n’osent pas communiquer sur l’explosion de leurs ventes au premier semestre. Les rumeurs entendues sur d’éventuelles pénuries de stock ne sont pas fondées, mais elles profitent à tout un petit monde bien opportuniste (pharmaciens, labos, etc.). D’après le site latribune.fr, les ventes auraient quintuplé depuis février dernier.
Et si ça vous amuse, tapez « hydroalcoolique » sur le site de vente aux enchères Ebay.fr, vous allez halluciner. Une société a même lancé une peluche qui représente le microbe, afin de "rassurer des enfants" et s'en mettre plein les poches ?

Enfin, je terminerai ce billet en rassurant mes lecteurs : je ne suis pas atteinte du virus, et quand bien même, même malade, j’assurerai la publication bi-hebdomadaire sur mon blog, après avoir désinfecté mon clavier, ça va de soi.
<


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nikki59 201 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines