Magazine

L’empire d’Attila

Publié le 24 septembre 2009 par Bordeaux7

L’empire d’AttilaVoyage photographique chez les peuples de Turquie et d’Anatoli, «Ebru» d’Attila Durak est une ode à la diversité culturelle. A découvrir dans le Hall du conseil général

Si la saison de la Turquie a démarré nationalement au mois de juillet, Bordeaux s’est mis à la page la semaine dernière en recevant le photographe Attila Durak pour son exposition «Ebru». Derrière ce nom, une technique picturale millénaire évoquant l’association de trois éléments : l’eau, la peinture et le papier. Présentée aux Etats-Unis, en Allemagne, en Suisse et plus récemment aux rencontres photographiques d’Arles, la centaine d’images se révèle loin des clichés. Mariages, labeur, deuil, musique... toutes les émotions traversent l’oeil du photographe. Et surtout toutes les cultures : musulmans, ouzbeks, juifs, azéris se côtoient dans le hall de l’Immeuble Gironde. Les portraits de jeune femme ou de vieil homme apparaissent alors si simples mais tellement parlants. «Je voulais raconter une histoire traitant d’aujourd’hui, mais qui reflète aussi les douleurs d’hier et les espoirs de demain», explique d’ailleurs l’artiste dans un des textes accompagnant l’accrochage. Une belle leçon d’oecuménisme.

Carine Caussieu
Exposition jusqu’au 14 octobre à l’immeuble Gironde du conseil général, entrée libre. Du lundi au samedi de 10h à 17h30

’’

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte