Magazine Société

À l'hôpital, on vous tue....suite...

Publié le 25 septembre 2009 par Philippejandrok

8f33acf03f59fdd5b91072223913cd07.jpg… Depuis plus d’une semaine je réclamai une perfusion pour alimenter mamie Gaby, et depuis une semaine le médecin s’acharnait à lui servir des repas alors qu’elle ne pouvait pas les garder, rendant le tout, dès qu’elle ingérait quoique ce soit.

Dans son état, ayant perdu 30 kg depuis un mois, à tousser comme un tuberculeux sans qu’on lui donne de traitement pour ne pas faire un masque, elle supporte à 80 ans une douleur épouvantable « sous surveillance médicale » avec deux « doliprane » pour tenir le coup. La morale, c’est qu’à l’hôpital aujourd’hui, on vous laisse crever par principe.

Avant hier, on lui a fait une biopsie, mais les Pieds Nickelés l’ont pratiqué sur un ganglion saint, moralité, il faut remettre ça sous anesthésie générale et comme les médecins constatent aujourd’hui, après 15 jours de clinique, que leur cliente (je ne dis pas patiente à dessein) est trop faible, et bien, on décide tout à coup de la mettre sous perfusion pour qu’elle résiste à l’intervention.

C’est donc qu’ils n’ont fait aucun effort pour la soigner jusqu’alors, dans l’espoir peut-être, de s’en débarrasser. Il est vrai que les hôpitaux deviennent l’antichambre des pompes funèbres de nos jours.

Mais quelle bande de crétins sans cervelles qui ont obtenu leur diplôme de toubib dans un bled au fin fond d’un cratère oublié.

Comment peut-on être aussi bête lorsque l’on est soi-disant savant ?

Le pire, c’est que les veines du patient pour la perfusion, et bien, on ne les a pas trouvées et que l’examen est prévu pour mercredi prochain, sauf que dans 5 jours, la pauvre femme sera morte de faim et de fatigue dans cette clinique du quartier de la gare de la ville de Strasbourg. Des Branquignoles ! Des rigolos, des imbéciles arrogants et prétentieux qui tiennent dans leur main la responsabilité de la vie d’individus et qui se prennent pour des dieux ?

Le médecin a demandé à la fille de la patiente de l’appeler en fin de matinée le lendemain, ce qui s’est produit à 11 h30 du matin :

-Oh arrêtez donc de m’appeler vous et votre frère, ça devient agaçant et je vous ai dit, en fin de matinée… Répondit le médecin.

- - Docteur, 11h30, ce n’est pas fin de la matinée pour vous ?

- Non !

-Alors quelle serait la fin de matinée pour vous ?

- - 12h !

-Ah ! 12h !

En fait le médecin ne savait pas comment avouer qu’ils s’étaient trompés de ganglion, eux qui savent toujours tout, les connards de service en blouse blanche ! Mon ami disait de moi à un de ses frères :   - Philippe n’a confiance en personne en milieu hospitalier !   - La preuve est faite !   Comment se fait-il que nous, qui ne sommes pas qualifiés, sachions les bases nécessaires pour permettre de garder en vie ceux que nous aimons et pas les médecins ?   Parce que nous n’avons pas l’orgueil et la vanité de prétendre posséder la connaissance validée par un diplôme et que notre investissement est sincère alors que le leur est purement professionnel, comme une routine, un quotidien ennuyeux.   Mais, mais, si Mamie Gaby avait été la mère du Président, je vous prie de croire qu’elle aurait été soignée autrement plus rapidement.   Il y a, il existe de véritables injustices dans notre démocratie et rien que celle-là est un exemple sensible de la réalité quotidienne à laquelle nous assistons.   Nous vivons une époque formidable !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Hôpital : la réforme de tous les dangers

    Hôpital réforme tous dangers

    Roselyne Bachelot prend l’eau.Les oppositions se cristallisent autour de son texte Hôpital, Patients, Santé, Territoires. “Loi Bachelot : personne n’est content... Lire la suite

    Par  Hmoreigne
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Hôpital : les propositions du PS avec Valérie Fourneyron

    Hôpital propositions avec Valérie Fourneyron

    Le LABO76 a le plaisir de vous inviter à une conférence de presse sur les contre-propositions que les socialistes opposent au projet de loi Bachelot “Hôpital,... Lire la suite

    Par  Ps76
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SANTÉ, SOCIÉTÉ
  • A propos de la loi Hôpital : quelle égalité sanitaire ?

    Le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires » est l’objet des plus vives critiques chez les professionnels de la santé. Lire la suite

    Par  Ressol
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Hôpital, patients santé et territoires

    Hôpital, patients santé territoires

    Réaction à la note : “Les mandarins ont rarement les pieds nus “ Tout, absolument tout, dans cette loi, est une question de fric - depuis le projet de... Lire la suite

    Par  Jlhuss
    HUMEUR, SANTÉ, SOCIÉTÉ, SOINS
  • Débat Hôpital le 25 juin à Cognac

    Débat Hôpital juin Cognac

    Le collectif Hôpital Cognac, organise le 25 juin prochain, un débat public pour faire le point sur l'état de notre hôpital et des services publics de santé du... Lire la suite

    Par  Pierre-Alain Dorange
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Quand le racisme tue

    Quand racisme

    dimanche 5 juillet 2009 Quand le racisme tue "Des groupuscules racistes et fascistes propagent régulièrement dans toute l'Allemagne la haine raciale (la police... Lire la suite

    Par  Ericbloggeurcitoyen
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • je tue le temps

    Dans quelques minutes la réunion des élus socialistes va débuter... alors je tue le temps sur le web en parcourant les blogs locaux. Beau travail de Patrice... Lire la suite

    Par  Micheltabanou
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Philippejandrok 3392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine