Magazine Journal intime

En Berne en tabarnak

Par Eric Mccomber
En Berne en tabarnak
Il était pote de mon oncle préféré et avait tourné ses premiers films avec la caméra de mon grand-père. Falardeau, c'est un coup dur. Le Québec perd un de ses derniers vrais amants. Égoïstement, je perds un allié. Il avait été un des seuls à défendre mon droit d'écrire mes dialogues comme j'en avais envie. Les quelques longues et profondes conversations que j'ai eu la chance de partager avec lui m'ont rempli de force et de puissance pour des semaines et des mois. Je l'aimais.
Le Temps des bouffons est mon film québécois préféré.
Envole-toué loin, loin, loin, asti de vieux fou ! Pis reviens-nous vite.© Éric McComber

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Mccomber 400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte