Magazine Santé

Pomme

Publié le 22 septembre 2009 par Phelicity
Pomme
Pour conserver, cuire, transformer… Aujourd'hui, on compte quelques milliers de variétés à travers le monde, quoique 90 % de la production mondiale provienne d'une dizaine d’entre elles seulement. Au fil des siècles, on en a sélectionné qui étaient mieux adaptées à la consommation à l’état frais, d'autres à la cuisson et d'autres enfin pour la fabrication du jus et du cidre. Les fruits de certaines variétés ne se conservent que quelques jours tandis que d'autres passent l'hiver sans problème. Il existe en outre des variétés dont le fruit se sèche bien et d'autres dont le fruit convient mieux à la congélation.
Nombre de calories (72) dans une pomme moyenne, avec pelure (138 g)2
Nombre de calories (65) dans une portion de jus de pomme sans sucre ajouté (138 g)2
On peut acheter des pommes à l'année, mais celles offertes à l'automne sont les meilleures parce qu’elles ont mûri dans l'arbre. À noter que si les fruits issus de l'agriculture biologique sont souvent moins attrayants, leurs défauts cosmétiques n'entament en rien leur qualité.
  • À la petite cuiller. Pour une collation réconfortante, passer des pommes crues au mélangeur avec quelques gouttes de jus de citron et du lait de soya ou du yogourt. Et un peu de miel si on le désire.
  • En salsa. Une pomme hachée finement, un peu de jus de citron, de la coriandre, du piment jalapeño, de l'ail, des oignons verts. Servir avec du poulet grillé qui aura préalablement mariné dans du jus de pomme et du vin blanc aromatisés de zeste de lime.
  • En salade. Avec des avocats et des endives. Avec des haricots verts et des poivrons rouges. Ou encore, avec du chou finement émincé et des carottes râpées.
  • Plusieurs études de populations ont indiqué qu’il y avait moins de maladies cardiovasculaires, de cancers (particulièrement de cancer du poumon) et d’asthme chez les groupes de personnes où l’on consommait régulièrement des pommes. Ces effets seraient attribuables au grand pouvoir antioxydant de la pomme.
  • Les pommes et surtout leur pelure contiennent des fibres alimentaires et plus particulièrement des fibres solubles de type pectine. Par leur capacité à former un gel, ces fibres solubles pourraient lier, en partie, le sucre et le cholestérol dans l’intestin et, ainsi, en favoriser l’élimination.
  • Nutriment-vedette : vitamine C.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog

Magazine