Magazine

Réguler la finance mondiale maintenant : il y a urgence !

Publié le 27 septembre 2009 par Korine

REGULATION.gifNouvelle campagne du PSE, de SOLIDAR, du GLOBAL PROGRESSIV FORUM... autour de la coalition "les Européens pour la réforme financière"...


Les gouvernements de l’UE et les institutions européennes doivent mettre la justice sociale et le respect de la planète au cœur du débat sur la crise financière. Voilà pourquoi il est essentiel que les Européens rassemblent leurs forces pour la réforme financière.

La crise financière mondiale touche toutes les sphères de notre vie ; elle menace nos emplois, nos économies, nos retraites et nos services publics, où que nous soyons.

La crise que nous traversons aujourd’hui n’est pas seulement un ralentissement économique de plus. Nous traversons une crise systémique, aux conséquences désastreuses, et qui touche le monde entier : la crise d’un système mondial de marchés financiers non régulés, qui sacrifient les investissements de long terme, les emplois, les salaires, l’environnement et le bien-être de la planète et de ses habitants, au profit d’une petite minorité. Cette crise doit servir de déclencheur à une réforme de fond de l’ordre économique mondial. Nous avons là une opportunité de transformer le statu quo financier. Nous avons besoin d’un nouveau paradigme, au service du développement durable et de la justice sociale, et non du profit pour le profit.

Réformes financières : l’Europe fait fausse route !

Les réformes financières récemment entreprises en Europe sont fragmentées et ont un champ d’action limité. Les propositions que l’Union Européenne a formulées jusqu’à présent ont un effet très limité et ne suffiront pas à l’instauration d’un système financier sain. Il y a un manque de volonté politique évident.

Les récentes améliorations sur les marchés financiers ne seront pas durables, et sont instrumentalisées par certains dirigeants européens pour éviter de légiférer, et ainsi revenir au statu quo.

Tout ce qu’elles vont faire, c’est augmenter encore le risque de perte d’emplois et de nouvelles crises. Il faut continuer à exposer les citoyens à ces dangers. Et nous pouvons agir.

Agissons!

Il est temps pour nous, citoyens européens, de faire entendre notre voix, et d’exiger de nos dirigeants qu’ils s’attaquent aux causes fondamentales de cette crise. Nous savons tous que nous avons besoin de règles strictes pour mettre fin à la folie du monde de la finance, et créer un nouveau cadre qui soit, enfin, au service de l’intérêt général.

L’économie et les marchés financiers mondiaux dérégulés doivent être soumis à une gouvernance mondiale plus juste et plus transparente.

Les gouvernements de l’UE et les institutions européennes doivent mettre la justice sociale et le respect de la planète au cœur du débat sur la crise financière. Voilà pourquoi il est essentiel que les Européens rassemblent leurs forces pour la réforme financière.

Les Européens pour la réforme financière

Les Européens pour la réforme financière est une coalition de forces progressistes, regroupant des ONG, des syndicats, des citoyens, des universitaires et des hommes et femmes politiques progressistes, qui s’unissent pour faire campagne, ensemble, pour une véritable réforme du système financier. La coalition a vocation à s’étendre, et de nouveaux membres rejoignent notre campagne chaque jour.

Nos engagements

  1. C’est aux citoyens de décider de leur sort, pas aux marchés financiers ! Imposons un contrôle démocratique sur les marchés financiers. Régulons enfin tous les acteurs financiers, et tous leurs bonus !

  2. Les pratiques financières au grand jour ! Transparence et responsabilité comme pierres angulaires du système financier.

  3. L’emploi avant tout ! Protégeons nos emplois des requins de la finance !

  4. Halte à l’évasion fiscale ! Préservons les finances publiques, et abolissons les paradis fiscaux!

  5. Non à la spéculation ! Avec une taxe sur les transactions financières, et une finance durable pour des emplois durables!

  6. Des banques responsables pour les ménages et les entreprises ! Les banques doivent être avant tout au service des clients et des entreprises.

Notre premier objectif est de reformer les marchés financiers, pour qu’ils soient, enfin, au service de l’économie réelle et de l’emploi.

La crise a montré à quel point le secteur financier s’est éloigné des besoins de l’économie réelle et de la création de véritable richesse. Une réforme radicale du secteur financier est à présent essentielle si nous voulons la remettre à sa place, c'est-à-dire au service des citoyens et des entreprises et éviter qu’une telle crise ne se reproduise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Korine 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog