Magazine Cinéma

Blanche-Neige et les 37 journalistes

Par Cineblogywood @Cineblogywood

Disney Trip 3 : Blanche-Neige et les 37 journalistes !

Cher lecteur, disons le clairement, les deux jours que j'ai passés la semaine dernière dans ce qui est sans doute le studio le plus célèbre du monde, m’ont Disneyisé ! De l’architecture des bâtiments où les nains de Blanche-Neige soutiennent de façon hautement symbolique le bâtiment principal aux écureuils qui courent sur les pelouses comme Tic et Tac (avec les panneaux "Merci de ne pas nourrir les écureuils" !) en passant par le Hat building où le chapeau bleu de Mickey L’apprenti sorcier fait 15 m de haut et dans lequel Roy Disney avait son bureau… C’est magique.


You’ve been Disneyised !

J’ai pendant ce Disney Trip à L.A. vu des gens heureux et fiers de leur entreprise (une denrée rare, non ?), conscients d’avoir un héritage unique même si parfois lourd. Aussi, au moment où le studio aux oreilles noires sort sans doute le Blu-ray le plus abouti jamais réalisé (Blanche-Neige et les Sept Nains, Diamond édition, 75e anniversaire) et sur lequel je reviendrai en détail dans les jours suivants, la sortie de La Princesse et la Grenouille, le premier dessin animé « hand made » depuis le siècle dernier (ça calme, ça !) est bien plus que le nouveau Disney.
Pour tous les gens que j’ai pu rencontrer, de John Lasseter aux dessinateurs en passant par les réalisateurs du film (ceux-là mêmes d’Aladin et de La petite sirène), il apparait clair que ce film sera déterminant pour l’avenir de l’animation à l’ancienne… un peu comme l’a été Blanche-Neige il y a 75 ans.
Je vais donc vous faire part dans les jours à venir, de toutes mes impressions sur le film, vous raconter toutes les anecdotes que m’ont données tous ces artistes incroyables dans ce lieu hypnotisant.


Disney Trip 3 : Blanche-Neige et les 37 journalistes !

Disney Trip 3 : Blanche-Neige et les 37 journalistes !

NB : Sur les 25 journalistes de tous les pays invités, il n’y avait que le gratin de la presse française. Soit Studio Ciné Live (hello à la très pro Valérie), Le Parisien, Paris Match, Le Monde et Le Journal de Mickey. Et un seul blog français : Cineblogywood, représenté par votre dévoué Marcel qui, pour l’occasion, avait mis un polo (en temps normal, je suis nu). Encore merci à Allociné et à Disney. On recommence quand vous voulez pour Toy story 3 !!
Marcel Martial (Marabouté !)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte