Magazine Environnement

Le Jour de la Nuit : stop à la pollution lumineuse

Publié le 28 septembre 2009 par Bioaddict @bioaddict
Le Jour de la Nuit : stop à la pollution lumineuse Le 24 octobre prochain aura lieu le premier Jour de la Nuit. Cet évènement national a pour objectif d'attirer l'attention du grand public au niveau national sur les conséquences de la pollution lumineuse tout en renouant un lien avec la nuit. Sorties nature, astronomiques, balades nocturnes... seront proposées et de nombreuses villes éteindront symboliquement une partie de leur éclairage public.

La pollution lumineuse est une nuisance provoquée par la multiplication des points lumineux, éclairage des villes, néons, panneaux publicitaires : en 10 ans, leur nombre a augmenté de 30% et s'élève aujourd'hui à 8,7 millions de points.

Le collectif organisateur du Jour de la Nuit appelle donc l'ensemble des collectivités locales à éteindre symboliquement une partie de leur éclairage public à partir de 19h et invite associations, centres de loisirs et habitants à participer nombreux au premier Jour de la Nuit.

" Pour que la nuit et ses habitants retrouvent le chemin des étoiles ! "

Plus de 100 manifestations sont programmées en métropole et territoires d'outre-mer et une dizaine de nouvelles animations sont actuellement référencées chaque jour. Collectivités locales et associations de terrain se mobilisent afin de réussir cette opération de sensibilisation aux conséquences de la pollution lumineuse.

Les amoureux de la nuit grand pourront observer le ciel étoilé à Colmar, faire une balade nocturne dans la forêt de Montmorency, cheminer dans la garrigue à l'écoute des animaux de la nuit ou encore débattre sur la pollution lumineuse après une conférence au coeur du Parc naturel régional des Monts d'Ardèche.

De nombreuses villes ont souhaité s'engager à éteindre une partie de leur éclairage public, comme Lyon, Lille, Nancy, Rouen ou encore Besançon. Une carte de France des sorties organisées et des villes participantes est mise en ligne sur le site du Jour de la Nuit.

A ce jour, 42 villes se sont engagées à éteindre certains éclairages de bâtiment, voire l'ensemble des éclairages publics, permettant ainsi de réduire la pollution lumineuse, de faire baisser leur facture énergétique ainsi que leur bilan carbone .

Pour Clara Osadtchy, coordinatrice des campagnes d'Agir pour l'Environnement, "avec ce premier Jour de la Nuit, nous espérons mettre un "coup de projecteur" sur cette pollution lumineuse qui a crû de plus de 30% en dix ans !"

Cette opération est initiée par Agir pour l'Environnement, l'Association pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN) et 15 autres organisations dont l'Association des Maires de France et elle est soutenue par le Ministère du développement durable.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1626097 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte