Magazine Science

De la glace d’eau dans des cratères récents sur Mars

Publié le 28 septembre 2009 par Pyxmalion @pyxmalion
Glaces apparue dans un cratère récent

Glace d'eau apparue dans un cratère récent

De nombreux petits cratères formés récemment, remarqués entre deux passages de Mars Reconnaissance Orbiter, ont été remarquer et observer avec attention. Parmi la centaine dénombrée, quelques-uns ont intrigués les chercheurs par la présence d’un matériau clair aux reflets métalliques à l’intérieur et sur les bords. Les caméras à haute-résolution (HiRISE) de la sonde américaine ont permis d’affirmer qu’il s’agissait de glace d’eau. Celle-ci ayant, sans doute, fait surface après l’impact de la météorite à la surface de Mars. En revenant un peu plus tard, les traces de glace avaient disparues.

La découverte de traces d’eau sur notre planète voisine n’est plus surprenante. Les astronomes estiment, en effet, qu’elle se cache en grande quantité à quelques centimètres de profondeur dans le sol des latitudes hautes, proches des pôles. Dans le cas de ces petits cratères récents de quelques mètres de diamètre, l’un des grands intérêts pour les scientifiques réside dans ces affleurements d’eau au beau milieu de régions situées à des latitudes moyennes. Pendant longtemps, l’hypothèse fondée sur des modèles climatiques d’en trouver, fut écartée. A présent, il est question d’un climat beaucoup plus humide qu’aurait pu connaître la planète, il y a plusieurs milliers d’années.

Deux cratères récents dans lesquels on voit la glace d'eau se retirée peu à peu

Deux cratères récents dans lesquels on voit la glace d'eau se retirée peu à peu

Non loin d’un site qui compte plusieurs cratères récents (voir la vidéo ci-dessous) se trouve encore le robot de la NASA, Viking Lander 2. Si celui-ci, en 1976, avait creusé un peu plus profondément, il aurait certainement découvert de la glace d’eau enfouie dans le sol martien sous ses pieds. Quoi qu’il en soit, nous avons une preuve supplémentaire de la présence d’eau sur Mars et d’un passé qui fut probablement plus humide qu’on ne le pensait.

Cliquer ici pour voir la vidéo.

Crédit photo : NASA/JPL-Caltech/University of Arizona.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 20033 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog