Magazine Poésie

Retouche à la fermeture (Daniel Boulanger)

Par Arbrealettres

35.Triple-cygnes

le soir aux veines transparentes
passe le long des fenêtres
nulle aumône de ce côté
on prépare des feux
les tapis s’allongent dans un grand désir
la face des pendules jaunit

c’est bientôt la mort du temps
la nuit prend le galbe des cygnes

(Daniel Boulanger)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines