Magazine

Les choix et étapes de création de ce Blog.

Publié le 31 août 2009 par Ccarvounas

Après des plusieurs jours à chercher, réfléchir, tester, comparer, et chercher encore, je me suis décidé à choisir le logiciel WordPress comme plateforme de blog, solution que j’ai installé sur mon serveur. C’est l’ensemble de ce processus de réflexion, de sélection, d’installation et d’exploitation que je me propose de partager avec vous au travers de ce billet.

En synthèse dans cet article

  • Quelle solution de blog fût choisie et pourquoi ?
    • Définition de la notion de blog
    • Présélection des solutions
    • Choix motivé de la solution définitive
  • Étapes de la mise en place
    • Service d’hébergement
    • Installation manuelle de la solution sur le serveur distant
      • Installation de la base de données
      • Installation du logiciel
    • Choix du thème et ses implications
  • Problèmes de rédaction en mode déconnecté
    • Les outils disponibles
    • Les traitements de texte et leurs fonctionnalités de publication sur un blog
    • Les choix motivés des solutions définitives

Introduction

Après avoir passé de longues heures à lire des blogs disponibles sur la toile, j’ai moi aussi décidé de me jeter dans l’arène et de confronter, partager mon opinion, avis, expériences, découvertes, déceptions, joies… avec d’autres internautes.

Avant de partir tête baissée, je me suis fait une liste simple de questions, afin de déterminer la solution finale ainsi que sa mise en place.

  1. Quelles sont les fonctionnalités de base d’un blog ? En deux mots, c’est quoi ?
  2. Quelles sont les solutions existantes et quelles sont leurs contraintes ?
  3. Quels ont été les étapes de mise en place de la solution choisie? (pour le résultat que vous avez sous les yeux)

Un blog c’est quoi ?

En (bon?) Ingénieur se lançant dans un nouveau projet j’ai cherché à définir ce dernier, et je me suis donc rué sur Wikipédia qui nous dit:
« Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier). Chaque billet (appelé aussi « note » ou « article ») est, à l’image d’un journal de bord ou d’un journal intime, un ajout au blog ; le blogueur (celui qui tient le blog) y délivre un contenu souvent textuel, enrichi d’hyperliens et d’éléments multimédias, sur lequel chaque lecteur peut généralement apporter des commentaires. »

Maintenant, permettez-moi de vous faire une rapide synthèse de mon cru (non exhaustive et ouverte à tout ajout ou commentaire… comme il se doit pour un blog):

  • Un blog est une arborescence de pages HTML pouvant recevoir de façon dynamique toutes sortes de contenus.
  • Un blog est un gestionnaire de contenu accessible suivant les standards du web.
  • Un blog nécessite une base de données afin de pouvoir stocker et indexer les contenus dont il permet la consultation.
  • Un blog doit permettre une gestion fine, de qui a le droit de faire quoi, et comment (avec quelles contraintes), donc il doit permettre une gestion des droits de ses utilisateurs.
  • Un blog offre une certaine ergonomie quant à l’utilisation de ses fonctions, au travers d’une interface utilisateur… gérant le « look and feel ». On doit pouvoir changer l’interface utilisateur sans remettre en question le moteur de gestion de contenus, et encore moins les fonctionnalités… Elles seront simplement accessibles depuis l’interface ou non. Toutes ces notions d’interfaces sont regroupées sous le terme générique de « Thème ». Certaines solutions de blog offriront quelques choix de thèmes, d’autres en offriront des milliers…

Voila pour ma définition de la notion de blog, voyons maintenant quelles sont les solutions existantes, répondant en tout ou en partie à cette définition.

Quelles sont les solutions existantes en fonction de mes critères de sélection?

Après quelques recherches plus ou moins longues, il est clair qu’il existe trois « grandes » solutions… Pardon pour les dizaines d’autres existantes, mais le propos de ce billet n’est pas de rentrer dans une étude de toutes les solutions de blogs existantes, mais de relater, ma démarche personnelle.
Qu’est ce que j’appelle des « grandes » solutions ?

  1. Tout simplement (trop?) des offres regroupant une grande quantité de blogs actifs les utilisant.
  2. Des offres offrant un support actif – tant par l’éditeur de la solution que par les communautés de ses utilisateurs.
  3. Des offres permettant une efficacité maximale, soit un ratio (temps de mise en place) / (fonctionnalités disponibles) le plus petit possible.
  4. Des offres permettant un contrôle personnel maximal, ce qui pourrait se traduire de la façon suivante: Je souhaite pouvoir totalement contrôler l’interface utilisateur, étendre les fonctionnalités existantes, faire tourner la solution sur un serveur hébergé sur lequel j’ai une main mise totale.
  5. Des offres permettant une gratuité dans l’utilisation de la solution telle que définie au travers des 4 premières conditions.

Trois solutions correspondent au trois premières conditions:

  1. Blogger
  2. TypePad
  3. WordPress

Blogger offre sans conteste le meilleur ratio en termes d’efficacité… au prix de fonctionnalités extrêmement réduites, mais qui semblent suffire à des millions de blogs actifs, dont certains sont très célèbres.

Deux solutions correspondent aux quatre premières conditions:

  1. TypePad
  2. WordPress

Une solution et une seule répond aux cinq conditions: WordPress, qui est une solution basée sur la licence GNU/GPL. Outre la gratuité de son utilisation, elle offre une versatilité maximale par la possibilité d’étendre ou d’affiner ses fonctionnalités au travers de « Plug-In », des modules additionnels, très nombreux sur cette plate-forme.

En résumé: WordPress est une plate-forme de « blogging », très largement utilisée, très largement supportée, rapide à mettre en œuvre pour des fonctionnalités extensibles presque à l’infini, et gratuite d’utilisation…mon choix est donc fait, j’utiliserai WordPress.

Afin de pouvoir tirer pleinement partie des conditions trois et quatre, je dois  installer le logiciel (téléchargeable sur http://www.wordpress.org sur mon propre serveur… en réalité, un serveur correspondant à un nom de domaine m’appartenant, et hébergé chez un offreur de services… d’hébergements.

Les étapes de la mise en place

  • Trouver un hébergeur qui offre le meilleur rapport qualité/prix soit:
    • Une bande passante illimitée (quantité de données échangées par et vers mon serveur).
    • Un nom de domaine.
    • Un espace de stockage illimité (de la sorte, je sais toujours ce que mon expérience de blogueur va me coûter quels que soient les volumes d’informations mis à disposition).
  • Mon choix s’est porté sur HostPapa. Pour la somme de 4,95 euros/mois mes trois contraintes sont satisfaites…parfait.
    • En 24 heures, j’accède à mon espace (j’ai acheté mon serveur un dimanche matin…), première action indispensable: créer la base de données MySQL nécessaire à WordPress.
    • Ensuite, je télécharge au sein de mon arborescence le logiciel WordPress.
    • Je modifie à la main le fichier de configuration wp-config.php afin d’indiquer à WordPress quelle sera sa base de données (pas de panique, les lignes sont en début de fichier, très bien commentées et tout le monde peut se lancer dans l’aventure).
    • Je lance la procédure d’installation….ouf! Tout se passe bien …
    • J’accède à ma page d’administration de mon WordPress, sur mon serveur, au sein de mon arborescence, sous mon nom de domaine…un plaisir!

Il me reste à choisir un thème…Rappelez-vous l’ensemble des instructions qui permettront de contrôler l’apparence du blog, ainsi que les fonctionnalités qui seront accessibles.
Après m’être presque noyé au sein des milliers de thèmes disponibles pour WordPress, de trop nombreuses recherches et d’expérimentations, impossible de trouver un thème qui me satisfasse… Vais-je être contraint de faire le mien ?

Je commence à explorer les documentations permettant de créer son propre thème, quant au détour d’un forum je trouve enfin le saint graal. Il ne s’agira pas d’un thème (aucun ayant trouvé grâce à mes yeux…), mais d’un Framework PhP, un méta-thème: Atahualpa.

Atahualpa offre plus de deux cents options de paramétrage, voire un véritable accès par son intermédiaire aux fonctions internes de WordPress… C’est un thème permettant de créer son propre thème, un méta-thème. Après quelques révisions de mon PhP et de mon CSS, je décide de mettre en place au travers d’Atahualpa un blog aux tons mats, avec une prédominance de blanc pour la lecture des informations, au redimensionnement variable en fonction de la résolution du terminal visitant mon blog, soit de 640 pixels de largeur à l’infini.

Le résultat n’est peut être pas des plus esthétiques, mais je ne suis (malheureusement) pas graphiste, et je souhaite mettre plus l’exergue sur le fond que la forme, en espérant toutefois que cette dernière ne soit pas trop désagréable. A contrario, en ce qui concerne le redimensionnement dynamique tout marche à ravir…

Que nous reste-t-il à faire ? Commencer à écrire, tout simplement, et là un autre et ultime problème survient : Comment faire pour travailler sur le billet à paraître en étant en mode déconnecté, à savoir sans avoir besoin de rédiger depuis l’éditeur de notre WordPress ?

Encore une fois, récapitulons-nous un petit cahier des charges :

  • Je souhaite la même interface et les mêmes fonctionnalités qu’un traitement de texte (correction orthographique, grammaticale, syntaxique, traitement des images, des polices, avoir un mode plan)
  • Je souhaite aussi pouvoir bénéficier des fonctions propres au blogging ;
    • Téléchargement des images faciles
    • Insertion « aisée » (Injecter du code à deux heures du matin… est toujours propice à des bourdes…) d’objets multimédia tels que les vidéos YouTube
    • Avoir un WYSIWYG de mon billet au travers de mon thème
    • Accéder aux catégories de mon blog afin de marquer mon billet avant parution

Comme d’habitude, je me jette sur mon moteur de recherche qui me renverra :

  • Un mini guide des 10 meilleurs outils de blog en mode déconnecté
  • Ou encore un bon comparatif de ces derniers

Après (encore) quelques expérimentations, je me dis « Pourquoi ne pas utiliser mon traitement de texte habituel pour le faire ? », Oui mais est-ce possible ? Deux requêtes sur le sujet plus tard, voici les réponses que j’obtiens :

J’ai essayé les deux solutions, elles marchent parfaitement bien…, excellemment bien même. Voila qui est rassurant pour tous ceux qui sont Microsoft autant que ceux qui sont OpenOffice et accrocs à son utilisation multi -plateformes – test effectué avec la version 3.1

Reste un seul « hic », je ne suis pas très satisfait de l’insertion « aisée » d’objets multimédia, et surtout du WYSIWYG, alors j’installerai l’extension ScribeFire (mentionné dans les deux comparatifs précédents) au sein de mon Firefox, afin de prendre en charge ces détails.

Voilà, maintenant vous savez tout: Pourquoi WordPress, pourquoi le choix de l’hébergement personnel, pourquoi le choix de mon hébergeur, ainsi que la solution mise en place pour l’apparence de ce blog, et même les outils de publication que j’utilise.

Vous passez trop de temps devant votre écran

;-)

Au plaisir de vous lire.
Christophe Carvounas.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ccarvounas 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte