Magazine Insolite

Disney présente son manège "Everest"

Publié le 17 octobre 2007 par Chantal Doumont

Expedition Everest00Disney présente son manège "Everest"

 
"Respectez la tradition _ soyez prudents", avertissent des écriteaux jaunis et des totems ternis par le temps autour du sommet de 61 mètres.

 À l'intérieur se trouve le personnage le plus gros et le plus féroce jamais conçu par les créateurs de Walt Disney _ le yéti _ et une voie ferrée de 1,6 kilomètre qui sillonne les Himalaya et met les visiteurs face à face avec cette créature mythique.

 Dans les légendes népalaises, le mystérieux yéti protège ces montagnes et forêts vierges de l'est de l'Asie. La version présentée au nouveau manège "Expedition Everest" de Walt Disney World est une bête "animatronique" hurlante _ et le coeur du premier manège d'envergure inauguré ici en deux ans et demi.

Expedition Everest
Dans "Everest", qui doit ouvrir le 7 avril au Animal Kingdom de Disney, un train parcourt une chute de 24 mètres et traverse ponts et vallées vers l'avant et vers l'arrière pour échapper au monstre, qui a apparemment tordu et brisé les rails.

 En l'absence de boucles renversées, "Everest" n'est pas aussi épeurant que certaines nouvelles montagnes russes. Mais il pourrait attirer les visiteurs vers le "Animal Kingdom", dont la popularité traîne de la patte derrière celle d'Epcot, du Magic Kingdom et des studios Disney-MGM.

Expedition Everest1
"Everest", présenté comme un manège familial accessible à ceux qui mesurent au moins 112 centimètres, pourrait difficilement être plus différent du plus récent grand manège de Disney, "Mission: Space". Sacs de mal de l'air à l'appui, "Mission: Space" fait appel à une centrifugeuse et impose deux fois la force de la gravité aux passagers qu'il entraîne dans une mission simulée vers la planète Mars.

everest01
Malgré tout, "Everest" offrait amplement d'aventures pour Pauline Cordova, 5 ans, dont la famille a pu mettre le manège à l'essai pendant que Disney poursuit ses tests avant l'inauguration. Les frères de Pauline, Chris et Mike, âgés respectivement de 11 et 8 ans, l'avaient déjà essayé trois fois, mais une seule fois a été suffisante pour elle.

 "J'ai trouvé ça épeurant", a-t-elle dit en étreignant la main de sa mère.

 Plusieurs voyages en Chine occidentale et au Népal ont permis aux créateurs de Disney de concevoir ce manège de 2,5 hectares, qui comprend leur version d'un village himalayien appelé Serka Zong. Au moins 8000 objets achetés au Népal décorent le village, et Disney a planté 900 plants de bambou, 10 espèces d'arbres et 110 espèces d'arbustes pour recréer la végétation de la région.

 "Chaque détail doit faire partie d'une histoire complète. C'est important, et nous accordons beaucoup de temps à ces détails, a expliqué Mike Lentz, le vice-président des nouvelles initiatives d'affaires pour la filiale "imagineering" de Disney. A titre d'invité, vous vous tenez là et vous avez l'impression que vous êtes quelque part de très, très différent."

 L'équipe de créateurs de Disney a d'ailleurs voyagé par avion, par hélicoptère et même à dos d'ânes pour visiter un monastère vieux de 1000 ans et y étudier la culture himalayienne. Ils étaient accompagnés d'une équipe de Conservation International et des réseaux Discovery, dont la chaîne Travel Channel présentera le documentaire "Expedition Everest: Journey to Sacred Lands" la semaine du 9 avril.

 Pour l'équipe créative de Disney, "Everest" est une expérience _ pas seulement un manège époustouflant.

 Leur attention minutieuse aux détails et à l'authenticité a peut-être échappé à la petite Pauline et, potentiellement, aux centaines de milliers de visiteurs qui viendront après elle. Mais ce qui compte vraiment, c'est de recréer un environnement réaliste qui transporte les visiteurs vers un autre monde _ qu'ils en soient conscients ou non.

 "Nous avons besoin d'assez de détails pour vous intéresser pendant 50 ans, a dit Joe Rohde, lui aussi vice-président pour la division "imagineering". On construit ces trucs pour qu'ils durent pendant plusieurs générations, pour que les gens s'amusent à y revenir pendant toute leur vie."

AP


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines