Magazine Bien-être

Le bateau vogue paisiblement

Publié le 03 octobre 2009 par Do22 @DominiqueJeann
Le bateau vogue paisiblement Avez-vous remarqué le changement d'énergies depuis la fin de semaine dernière ? Pour moi, c'est carrément radical. La «tempête» s'est arrêtée d'un coup. Je me sens enfin alignée vers l'avant, paisiblement... Mon ami Michel m'a dit qu'un portail énergétique s'était encore ouvert justement dernièrement, expliquant ce changement d'énergie subit. D'ailleurs, Karen Bishop en parle dans son dernier bulletin L’aube pointe... Un jour nouveau arrive enfin.

La «tempête» m'a cependant fait agir d'une nouvelle façon depuis quelques mois. Malgré moi, les mots, les réactions sortaient spontanément. Je me sentais parfois «bête» comme on dit au Québec, impolie, rude mais, bizarrement, cela ne soulevait pas d'esclandre. Enfin, rarement. Le fait est, surtout, que je n'avais (je n'ai !) plus peur de la confrontation. Après tant d'années à m'écraser pour éviter de m'imposer maladroitement, pour ne pas créer de chicanes ni blesser personne, pour faire en sorte que tout le monde soit heureux avant moi, mon Moi a décidé de se mettre de l'avant et je me sens parfois en train de lui courir après mais il gère très bien les situations ! Wow...
En fait, je me retrouve comme il y a une vingtaine d'années. Mon vrai Moi ressort et pour le mieux ! Comme me disait mon ex souvent, «notre vraie nature finit toujours par ressortir !». Oui Monsieur ! Le bateau vogue paisiblement
A ce titre, ces derniers temps, il est apparu très clair à mes collègues que j'étais à bout. J'en ai trop, et pas assez. Trop de travail, pas assez d'espace épanouissant. Résultat : fatigue chronique, déprime, démotivation. Plusieurs m'ont même conseillée d'aller voir mon médecin pour me faire donner trois mois de congé maladie pour cause de burn-out. Je l'ai appelé mais il n'est pas disponible avant novembre. Que faire ?!
Burn-out. Mots bien connus. Périodes de vie désagréables. Avais-je envie de sombrer encore là-dedans ? Surtout que ça ne cadrait pas avec ma théorie sur la dépression. Me serais-je trompée ? Au fond de moi, je savais que non mais comment aller mieux, alors, comment décrocher de cet espace connu mais désagréable ?
C'est sur l'autoroute entre Québec et Montréal, il y a deux semaines, alors que j'allais faire une exposition commerciale pour Invocation, que j'ai réfléchi. Trois heures de route, de quoi prendre le temps pour ça ! Une question est alors montée en moi :
- Qu'est-ce que ça m'apporte de me mettre dans cette situation ?
- Réponse : rien de positif, au contraire.
- Alors pourquoi est-ce que je me laisse aller là-dedans ?
Et c'est là que le cheminement de pensées m'a amenée à réaliser que j'avais transféré un pattern : quand j'étais petite, pleurer et être malade me permettait d'avoir de l'attention, contrairement au reste du temps où j'étais très seule. Que pensez-vous que j'ai fait jusqu'à temps que je comprenne ce pattern ? Je pleurais et étais souvent malade. Rien de grave, des petits bobos mais c'en était tannant.
Depuis le jour où j'ai compris ce pattern - malade = attention -, je n'ai plus été vraiment malade, sinon une grippe de temps en temps. Sauf que j'ai fait des déprimes et burn-out... Voyez-vous le lien ?!
En réalisant ce transfert de pattern, quelque chose s'est déclenché en moi. Est-ce que je voulais réellement rester dans ma déprime ou être de bonne humeur ?

Le bateau vogue paisiblement Etre déprimée ne m'apportait rien d'agréable sinon des anti-dépresseurs et me faire envoyer trois mois en congé à tourner en rond chez moi (quand on est en congé maladie, soit au chômage, on ne peut pas aller en voyage !).
No way !
(= pas question !)
Donc, j'ai décidé de sortir de ma déprime et de voir la vie avec bonne humeur ! En l'espace de 24 heures, les énergies se sont inversées et le burn-out a disparu !
Cette fin de semaine-là, je faisais une exposition à Montréal avec Nathalie et François, mes amis qui vendent les spas ionisants détoxifiants. Nat m'avait parlé qu'elle avait loué une maison au Mexique pour un mois en janvier-février et elle espérait que je vienne. Ça me tentait mais je ne savais pas encore comment mon avenir professionnel allait s'enligner. Elle avait beau insister, j'avais besoin de sentir que c'était la bonne décision à prendre.
Quelques jours plus tard, je suis allée diner avec un collègue qui a été engagé pour réorganiser une partie de l'entreprise, notamment mon rôle débordant... de travail ! Il savait dans quel était j'étais et m'a demandé ce qui me ferait du bien actuellement. J'ai répondu spontanément que, si je pouvais travailler quatre jours par semaine au lieu de cinq, avec le même salaire, pour quelques temps au moins, cela m'aiderait beaucoup. «Vendu !» m'a-t-il répondu. Je suis restée sous le choc. «Tu le mérites amplement, a-t-il continué, et tu en as besoin. Prends tes vendredis de congé et repose-toi !». Wow...
Je lui ai aussi parlé du mois de vacances au Mexique. Il a approuvé sans réserve, m'offrant même, si les finances de la compagnie vont bien, de me payer mon salaire pendant ce mois ! Re-Wow !!! Ça a pris quelques jours à le réaliser. Pas sûre que je vais avoir ce salaire mais les vacances sont inscrites à l'agenda !
Nat me tannait et passait le message dès qu'elle le pouvait. Elle voulait que je vienne au Mexique. Ça aussi, ça m'a touchée énormément. Quelqu'un qui m'aime «assez beaucoup» pour insister autant... Re-re-Wow... J'en ai parlé à mes amis, je branlais dans l'manche, comme on dit au Québec. Je ne le sentais pas encore  assez profondément. Ils ont tous eu la même réponse : «Je sens que tu vas y aller» ou «Vas-y !».
Le bateau vogue paisiblement C'est lundi dernier que j'ai senti toutes les vagues de la tempête se disperser subitement. Un calme s'est installé en moi et je vis depuis beaucoup plus dans le moment présent, la bonne humeur et, surtout, l'efficacité sans stress.
Je travaille quatre jours par semaine et j'en ai trois pour développer mes affaires personnelles (et me reposer, c'est sûr !) car je dois quand même considérer faire de l'argent et en mettre de côté pour ce voyage, moi qui suis une piètre économe ! Je pense d'ailleurs que je vais lire plus assidûment les articles de mon amie Valérie (Le guide pour finir riche) pour me motiver ! Je vais aussi mettre en place de nouvelles idées, je ne sais pas encore lesquelles, pour économiser plus... en fait, pour faire plus d'argent, disons-le !
D'ailleurs, j'ai une idée, mais je suis timide et je n'aime pas demander alors je vous propose : que diriez-vous si chaque personne qui lit cet article me donnait 2 Euros chacun (ou plus, au choix bien sûr) ? C'est peu mais ça peut me permettre de passer de magnifiques vacances, enfin ! Si vous pensez que le travail que je fais quotidiennement pour vous mérite (au moins)
2 Euros, alors je vous invite à cliquer sur le bouton au bas de cet article et vous dit d'avance un gros Merci !!!
Cela fait des années que je n'ai pas fait un «vrai» voyage comme je les aime. Un billet d'avion, un sac à dos, une place où rester et, pour le reste, l'improvisation. Décrocher, rencontrer de nouvelles personnes, vivre d'autres expériences, ME retrouver, car c'est en voyage que je ME retrouve vraiment. Ce rêve, cela fait de longs mois que je l'ai mis dans l'énergie et que je l'alimente régulièrement de mes pensées positives. Eh bien, ce rêve va se réaliser entre le 15 janvier et le 15 février 2010 !!! C'est décidé ! (PS : vous aurez quand même vos pensées quotidiennes pendant ce temps, c'est sûr !).
Conclusion de ces derniers mois : une partie de moi que j'avais voulu étouffer est ressortie «malgré moi» et m'a permise de m'affirmer beaucoup plus. Clairement, calmement, fermement... et de recevoir de plus en plus de merveilleux cadeaux. Dans le fond, ce n'est pas en se cachant qu'on va recevoir, n'est-ce pas ? Le bateau vogue paisiblement
Une belle semaine à vous toutes et tous et merci pour votre belle présence !
DO

pour mon voyage... Merci de tout coeur !!! xxx .

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Do22 765757 partages Voir son profil
Voir son blog