Magazine Asie

Solitudes.

Par Moushette
Une fois de plus, alors que l'automne avance et que les jours raccourcissent, je vais vous faire un post sur la solitude...
Lorsqu'on voyage seule en Inde, il est fréquent que, malgré la densité de population, on se sente bien seule. Seule et vulnérable dans un taxi au findfond2nulpart avec un driver peu causant qui ressemble à Kojak (mais qui une fois bien connu, s'est révélé adorable !!!), seule lorsqu'on rentre dans la chambre de l'hôtel, qu'on expédie le coolie qui pense qu'on est du genre à lui filer un pourboire, qu'on allume machinalement la télé minuscule, qu'on consulte d'un oeil des espéré le menu peu glorieux du room service... Seule lorsqu'on s'endort dans un chambre pas nette et puante, avec comme fond sonore le personnel qui braille dehors a qqs mètres de votre chambre. Et qu'on se dit que le verrou de la porte est bien peu de chose contre un mec ou deux bourrés. Mais on est surtout seule pdt ces longues heures de route, ou on réfléchit, on refait le monde, on fait le point... Et es deux téléphones portables (indien et français) qui ne sonnent jamais. Si je mourrais, au bout de combien de jours qq'un s'inquiéterait on de mon silence ????
Mais non, je n'ai pas une baisse de moral, au contraire, mais je repense souvent à ces solitudes indiennes, difficiles, mais qui forgent ...
Et puis il y a cette drôle de solitude du retour en France, quand on décompresse, que l'on vient de mettre les enfants à l'école, et qu'on retrouve dans une grande maison calme, silencieuse, froide... Que ce pays est bien fade, avec ses routes disciplinés, ses couleurs palotes, aucun saree flamboyant au vent, pas d'odeurs d'épices dans les rues, aucune vache à éviter, des tracteurs moches dans les champs.... Chacun est dans ses petits problèmes, la vie a continué sans vous, que c'est bizarre ce décalage entre ces deux mondes....
Je reprends ma vie comme si de rien n'était, braille sur la caissière du supermarché qui me met en retard, refais mes brioches matinales, aligne les lessives, discute avec la femme de ménage de l'efficacité d'un produit ménagers, envoie mes mails en Inde comme dab, scrute l'arrivée des passeports en Inde... Et soudain je me souviens. Mais oui c'est vrai, je reviens d'un voyage extraordinaire, peu commun, certaines personnes attendraient des années avant de faire un voyage aussi exotique, et moi, moi j'oublie, je continue la vie comme si de rien n'était ???? Non, en fait, des flashs du voyage reviennent fréquemment, j'ai un peu plus de mal à ré-atterrir. Celui là, plus que d'autres était spécial, il m'aura marqué...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte