Magazine Poésie

Briser la branche fragile (Dong Qiang)

Par Arbrealettres

8305155712151

On nous reproche de gaspiller la jeunesse
en brisant les branches fragiles.
Je briserais même mes reins agiles
dans les braises de tes offrandes nues.
Vers l’aube, regardons ensemble les collines
respirer dans leur lointain sommeil.
Les cimes des arbres retiennent toujours
le corps du soleil à peine levé.

(Dong Qiang)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines