Magazine Politique

Régionales 2010

Publié le 06 octobre 2009 par Jplegrand
Picardie : engager sans attendre le débat avec les citoyens pour une liste de combat aux élections régionales porteuse de leurs préoccupations et de leur volonté de transformation

par Jean-Paul LEGRAND
militant du PCF
maire-adjoint de Creil

Alors que toutes les forces politiques annoncent leurs intentions, le PCF n'a pas encore pris de décision pour les prochaines régionales en Picardie. Un processus devrait permettre aux adhérents du PCF de s'exprimer, et de décider pour la mi novembre au plus tard leur position. Il ne faut pas perdre de temps pourtant pour aller à la rencontre des citoyens, être avec eux dans les luttes,  leur présenter les propositions communistes, leur  affirmer notre résolution à combattre toutes les politiques qui conduisent à la domination capitaliste et la renforce avec les conséquences terribles qu'ellent provoquent, celle de cette droite Sarkozyste de plus en plus inacceptable mais aussi celle que le MODEM et les sociaux-libéraux qui se réclament de gauche seraient prêts à engager si ils étaient au pouvoir. Alors que toutes les forces politiques annoncent leurs intentions, le PCF n'a pas encore pris de décision pour les prochaines régionales en Picardie. Un processus devrait permettre aux adhérents du PCF de s'exprimer, et de décider pour la mi novembre au plus tard leur position. Il ne faut pas perdre de temps pourtant pour aller à la rencontre des citoyens, être avec eux dans les luttes,  leur présenter les propositions communistes, leur  affirmer notre résolution à combattre toutes les politiques qui conduisent à la domination capitaliste et la renforce avec les conséquences terribles qu'ellent provoquent, celle de cette droite Sarkozyste de plus en plus inacceptable mais aussi celle que le MODEM et les sociaux-libéraux qui se réclament de gauche seraient prêts à engager si ils étaient au pouvoir.   Le Parti socialiste par la voix du Président sortant du Conseil régional annonce qu'il aura sa liste  mais sans aucun scrupule déclare  aussitôt qu'il y aura une liste PS-PC.  Singulière conception de la démocratie qu' a Claude Gewerc  qui va vite en besogne en déclarant cela alors que les communistes ne se sont pas prononcés. Il va falloir que les dirigeants socialistes apprennent une bonne fois pour toutes que le PCF n'est pas la 5ème roue du charriot socialiste et que si l'on veut travailler avec des partenaires il faut au moins respecter leurs modes de fonctionnement. Claude Gewerc apparaît dépité par la décision des Verts qui constitueront leur propre liste dès le premier tour mais ce n'est pas une raison pour qu'il se permette de décider de la position des communistes. Que M. Gewerc s'occupe de son parti et nous du nôtre et le pluralisme de la gauche ne s'en portera pas plus mal ! Respect  , franchise dans les relations, débat sans concession sur le fond, telles devraient être les règles, faut-il les rappeler aux dirigeants socialistes qui ont une nette tendance à l'hégémonie ! Ce temps là est révolu et nous l'avons montré à Creil aux municipales lorsque  avec mes amis nous avons présenté une liste communiste qui a connu le succès  que l'on sait alors que toutes les forces politiques prédisaient notre échec.    Pour nous l'union c'est d'abord la clarté sur la politique à mettre en oeuvre, sur les engagements et sur les objectifs toujours en lien étroit avec le mouvement populaire, en rendant compte de nos actions aux citoyens, en les sollicitant en permanence, en les soutenant dans leurs luttes, en les appelant à se mêler des décisions prises dans les  différentes instances. Cette pratique politique est inséparable de l'identité communiste et c'est celle qui donne force et conviction à une vraie démarche  de gauche qui se fixe des objectifs de transformation de la société.   Je ne l'ai pas caché, je milite pour que le PCF présente aux régionales une liste communiste de large rassemblement, voire ouverte à d'autres responsables ou forces politiques de gauche sur des bases de lutte anti-capitaliste et de construction d'une politique régionale qui sera un point d'appui aux Picards et aux salariés de cette région face à la violence de la politique actuelle. Ces derniers jours, plusieurs militants communistes, mais aussi des électeurs, des sympathisants m'ont  manifesté  aussi leur volonté de voir une liste communiste de large rassemblement se constituer pour les prochaines élections régionales. Tous ont dit leur souhait que la force communiste en Picardie se rassemble et agisse dans l'unité. Je partage leur point de vue, nous allons nous battre pour convaincre au sein du PCF comme partout dans nos villes et dans les entreprises qu'il y a besoin  d'une liste de combat, une liste représentative du monde du travail, de la jeunesse, des quartiers populaires,  qui sera la liste des citoyens qui luttent, et qui refusent que notre Région soit tant maltraitée par l'Etat , mais aussi par les multinationales et le grand patronat qui commettent  chaque jour les dégâts considérables des fermetures d'entreprises, de plans de licenciements, de mépris et de surexploitation des salariés.   Cette liste peut créer la surprise. Surprise en rassemblant des gens très divers mais animés par la volonté d'en finir avec cette politique insupportable de la droite et  par la volonté de voir la gauche respecter ses engagements. Surprise car nombreux parmi les couches populaires, parmi les salariés  qui sont prêts à s'abstenir  pourront trouver en cette liste   le moyen d'exprimer leur colère tout en participant à la construction d'orientations régionales osant s'affronter au capital,  utilisant  l'argent autrement, exigeant de l'Etat  la solidarité nationale pour notre région avec des moyens pour son développement, apportant un  soutien permanent et concret  aux luttes des salariés pour l'emploi, et la formation.   Dans les prochains jours, il va être décisif pour les communistes et leurs amis d'aller  à la rencontre des gens comme ils viennent de le faire avec l'organisation de la consultation contre la privatisation de la Poste. Les occasions ne manquent pas de débattre et d'être aux côtés de ceux qui souffrent. En agissant ainsi, nous serons ensemble au coeur même de  toutes ces forces vives qui peuvent trouver dans cette proposition d'une liste de combat et d'espoir un formidable levier pour qu'en Picardie on crée en mars prochain un événement politique de grande ampleur. Une liste de combat par laquelle  les gens exprimeront leurs prééoccupations et leur volonté de transformation à mille lieux des tractations  et des débats politiciens des états-majors des partis bien souvent plus préoccupés par la lutte des places que par la lutte des classes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jplegrand 1010 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine