Magazine Focus Emploi

Emploi mode d'emploi : Le téléphone, pas si simple comme un coup de fil...

Publié le 17 octobre 2007 par Seb

Le téléphone, pas si simple comme un coup de fil...

Tout en gardant la même cible, vous pouvez utiliser d'autres cordes à votre arc !
Le téléphone en fait partie.
Pour beaucoup, le téléphone est un outil délicat à utiliser, mais est très souvent instrument de sélection pour les employeurs... Alors, quelles règles aborder avant de téléphoner au recruteur, pour le relancer ?

  • La relance par téléphone témoigne de notre intérêt : elle est une preuve de motivation.


Après l'envoi de la candidature, et patienté de 1 semaine à une dizaine de jours, il faut relancer.
Comment ? Au prime abord, passer les barrières en se présentant comme "indépendant" voulant connaitre les suites d'un dossier. Cela afin de passer les barrières du standard, de l'assistante ou autre.
En expliquant le contexte du dossier (réponse à une offre, date de l'envoi, candid' spontanée...) et en demandant où en est notre dossier, vous serez donc davantage au courant de la situation.
Je ne peux que vous envoyer vers ANPSEDIC (mon tout premier post), logiciel de gestion de candidature, pour bien noter et suivre chaque candidature de manière rigoureuse.

  • Préparons nous !


Je pense que s'isoler au calme (du bruit d'enfants, de la rue, de la musique...) est indispensable.
Préparer papier, stylo, CV, agenda aussi ! Si on utilise un portable, vérifier la batterie et le réseau. Rien de plus agaçant pour les 2 quand ça ne capte pas...

  • Franchir les barrages....


Il ne faut pas sous-estimer le potentiel des secrétaires, dont le filtrage des appels est une partie de leur travail.
Après les salutations, l'énoncé de notre nom-prénom, demander la personne. Bannir le "c'est personnel" qui pourrait être très mal vu. Elle vous demandera de quelle société vous êtes : une bonne alternative peut être de ne pas se présenter comme "chercheur d'emploi", mais plutôt comme indépendant.
Les 10 premières secondes sont déterminantes, il s'agit de retenir l'attention de l'interlocuteur, lui donner envie de poursuivre. Penser, bien évidemment à le remercier.
Avant de raccrocher, demandez lui son nom afin de personnaliser le prochain appel.

  • Eviter les longs monologues !


Plus c'est court et pertinent, plus c'est efficace ! Il faut essayer de s'adapter au rythme de son interlocuteur.
D'ailleurs, au téléphone, les grimaces ou contorsions sont comme les sourires, ça s'entend !!!
Et si la personne ne peut rien pour nous, essayons de voir si elle peut nous recommander quelqu'un d'autre qui serait plus à même de répondre.

  • Nous sommes appelés... DU TRAC A LA GNAQUE !


Ne nous laissons pas surprendre, et si on n'est pas dans les conditions idéales, ne pas hésiter à proposer de rappeler ou de se faire rappeler (je préconise la première). Sur le répondeur, veiller à ne pas laisser un message trop familier, et à l'enregistrer à notre image.
VOTRE VOIX A LE POUVOIR DE RASSURER ET DE CONVAINCRE !
Alors utilisons la à bon escient, car son timbre, son intensité, son rythme pourraient nous trahir !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Seb 345 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte